OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-0 Grenoble
Le dernier cadeau

Le Samedi 15 Mai 2010 par Ray Flex

Samedi soir s'achève donc le long marathon qu'est une saison de championnat contre le même adversaire rencontré lors de la 1ère journée le 8 aout de l'année passée : le Grenoble Foot 38. Un dernier match en signe d'apothéose pour l'Olympique de Marseille qui se verra remettre a la fin le titre de champion de France 2009/2010. Un ultime baroud d'honneur face à un adversaire qui est depuis longtemps maintenant condamné à évoluer la saison prochaine dans la division inférieure.

Olympique de Marseille

Depuis le début des hostilités on serait tenté de dire, tellement leur entame de parcours a été catastrophique (11 défaites en autant de matchs !). La saison des Isérois fut donc des plus compliquées et il leur tiendra certainement à cœur de sortir de l'élite avec les honneurs, eux qui jouent sans pression depuis plusieurs mois (la preuve avec la victoire éclatante 4 à 0 face au futur vainqueur de la Coupe de France). Gageons également que les Olympiens mettront un terme à la saison la plus prolifique depuis le doublé Championnat/Coupe de France de 1989 de la plus belle des manières (avec si possible enfin un titre individuel pour notre capitaine Mamadou Niang et non des moindres : celui de meilleur buteur ) afin que la fête, qui s'annonce déjà gigantesque, soit complète ! Ainsi la boucle sera bouclée. (Auteur : F@b H)

Mais avant d'en finir avec cette saison, il en est un qui n'est pas encore tout à fait en vacances. Loin de là, même...

Il est 6h au clocher de l'église, dans le square les fleurs poétisent, une fille va sortir de la mairie.

"Comme chaque soir je l'attend, elle me sourit, il faudrait que je lui parle, à tout prix. Je lui dirais les mots bleus, les mots qu'on dit avec les yeux...". Ainsi fredonne Didier Deschamps en pensant à son prochain entretien avec Margarita Louis-Dreyfus. Il repense à tous ces noms qu'il a déjà en tête pour la prochaine saison, ceux des arrivants et ceux des partants. L'idée que quelques uns de ses joueurs cadres hésitent à prolonger l'aventure n'est pas pour lui déplaire, mais il sait bien qu'il ne pourra garder tout le monde s'il veut accomplir son rêve.

En attendant, il se dit qu'il est temps de se pencher sur Grenoble. Le dernier du championnat face au premier pour la dernière journée, drôle de match. L'adieu à l'élite pour l'un, le retour à l'élite pour l'autre. Y'a des hasards comme ça (non pas celui de Lille).

Brandao et Mandanda suspendus, en voila déjà deux qui sont en vacances. Pour les autres cela reste une dernière occasion de communier avec leur public, celui qui s'attend à une fête ridiculisant les hommages qu'aient pu faire d'autres clubs. Pour certains ce sera juste un au-revoir avant la prochaine saison, pour d'autres ce sera un adieu, la dernière occasion de revêtir le maillot blanc et bleu (qui en l'occurrence sera noir, vert, rouge, jaune et bleu la saison prochaine - non je n'ai ni fumé ni bu). Le third sera ainsi exhibé, ridicule pour certains, original et représentatif de la diversité du peuple marseillais pour les autres, ce sera en tout cas le maillot qui permettra de fêter le titre.

Faisons fi des polémiques stériles, il reste un match pour nous éblouir, un match pour clore en beauté cette saison qui est désormais rentrée dans l'histoire du football français. On peut critiquer ce maillot mais ce sera bien toute en couleurs que sera la fête au coup de sifflet final. A nos joueurs de faire en sorte que l'OM finisse cette saison de la plus belle des manières et qu'enfin, les pleurs ne soient plus nourris par la tristesse mais par la joie, la joie d'être champion tout simplement.

Il n'y a qu'un Olympique et c'est le notre. (Auteur : El Diablo)

Et puis, deux buts plus tard, il nous enchante définitivement. L'Olympique de Marseille n'a pas voulu conclure autrement que par une dernière victoire 2-0 (Niang à la 40ème sur pénalty et Ben Arfa à la 90ème d'une superbe frappe du droit). Sans appel. Comme pour remercier toutes celles et ceux qui, un soir de Mistral tel que celui-ci ou caniculaire tel qu'il en fût d'autre, par -10° à Besançon ou par +35 au Vél', les ont finalement toujours soutenus. Souvent râlé, certes, mais jamais lâché.

Parce que c'est ça l'Ohaime ! Et la fête ne fait que commencer, parce que nous sommes les enfants du Vieux Port... (Flex)

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.
La rencontre

Marseille - Grenoble

Championnat - Journée 38
Sam 15/05 à 21H00/2010
Feuille de match - Historique