OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Montpellier
Un derby sur fond de polémique

Le Mercredi 11 Avril 2012 par pyrOMan

Où va l'OM mes amis ? A vrai dire on ne sait pas où il s'arrêtera, mais pour l'instant il s'enfonce de matchs en matchs dans les méandres de la L1...
En 112 ans d'existence Marseille n'avait jamais fait pareille série puisqu'il reste sur 11 matchs sans victoires (dont 10 défaites... ) toutes compétitions confondues, la dernière remontant au huitième de finale aller de Champion's League face à l'Inter...


L'OM est donc dans une piteuse situation, une série noire qui ne veut toucher à sa fin. Ce qui n'est pas le cas, loin de là, de l'adversaire montpelliérain. Trajectoires diamtralement opposées que sont celles des clubs provençaux et languedociens, puisque l'équipe du juteux président Loulou Nicollin n'en finit pas de briller cette saison en L1. Mieux, elle a dores et déjà écrit la plus belle page de son histoire ! Basée autour d'éléments clés aussi bien en attaque (Giroud, Belhanda, etc... ) qu'en défense (l'excellent Mapou mais aussi l'ex phocéen Hilton ou le latéral Bédimo), Montpellier est donc le leader de la L1. Qui l'eu cru ! La Paillade n'aura pas toujours fait les bons choix dans le passé, mais ses politiques sportive et de recrutement sont exemplaires depuis le retour parmi l'élite de 2009. Avec un des plus petits budgets de L1, Montpellier s'est appuyé sur l'un des meilleurs centre de fomation hexagonal mais aussi a recruté intelligent pour s'offrir un effectif capable aujourd'hui de disputer le titre face aux stars parisiennes. Ajoutez à cela un coach batisseur qui aime voir son équipe jouer au ballon et vous obtiendrez ce MSHC version 2011-2012 prêt à renverser des montagnes. Ce n'est pas le cas de notre OM vous en conviendrez, notre club qui, en ces jours de diette économique, ferait bien de s'appuyer sur la politique pailladine pour remonter la pente...

Si j'évoque cette rencontre, actualité oblige je suis bien forcé de m'intéresser aussi à cette polémique (une de plus) qui aura enflé autour de la rencontre. C'est pas que ça m'fait zizir mais bon, soit. Les vieux démons viendront toujours vous hanter et l'on parle donc ici d'une histoire du millénaire passé (1999). Parce qu'on préférerait voir le voisin montpellérain auréolé du titre plutôt que le PSG, certains souhaiteraient en guise de revanche de ce fameux jour de 1999, laisser gagner les protégés de Loulou. Certains groupes de supporters vont même vraisemblement supporter les visiteurs ! Pour remettre les choses dans leur contexte, il est tout de même vrai que l'OM n'aura rien à jouer dans ce match puisque condamné à être dans les places en bois de la L1, alors que dans un peu plus de 72h, la rencontre la plus importante de la saison verra le jour, avec à la clé, la quasi unique possibilité pour l'OM de ne pas abandonner totalement l'Europe. Cette méthode offusque grand nombre de personnes, qu'elles se rassurent l'OM jouera vraisemblablement le match comme il se doit, ce qui n'hypothèquera d'ailleurs pas d'avantage les chances de victoire héraultaise. Pour cette rencontre donc, Didier Deschamps fera tourner une partie de ses cadres (Azpi, Rémy non retenus dans le groupe ainsi qu'Amalfitano, A.Ayew ou Valbuena tous trois sur le banc des acc.. remplaçants), et pour le coup je le soutiens totalement en vue de notre tournant à nous, face à l'OL samedi au Stade de France. Ce soir, l'occasion sera belle pour des Gignac ou Kaboré de se montrer enfin sous un beau jour.

Je finirais simplement sur une remarque à propos de cette polémique. Le plus important au fond n'est peut être pas ce sentiment de revanche en soi mais plutôt le fait que pour la deuxième fois en quelques jours (après la grève des tribunes dans le quart aller face au Bayern), les supporters se divisent. Et je concluerais juste sur les paroles du regretté Pape Diouf qui s'est exprimé dans La Provence dimanche dernier au sujet justement de cette grève des tribunes : "Là, nous avons été confrontés à une divergence. Cela souligne la profondeur du malaise. Cela montre aussi que le club n'est plus un et indivisible. Il y a une dislocation, une perte d'âme."

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.
La rencontre

Marseille - Montpellier

Championnat - Journée 30
Mer 11/04 à 18H00/2012
Feuille de match - Historique