OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Frank McCourt regrette d'avoir parlé d'un "Champions Project"

Le Mardi 24 Octobre 2017 par Casual Mars

Lors d'un entretien avec les lecteurs du quotidien La Provence, Frank McCourt a avoué qu'il regrettait d'avoir employé le terme "Champions Project" lors de l'inauguration du rachat de l'OM. Un nom très ambitieux qui a fait rêver bon nombre de supporters marseillais.

Il a fait son mea-culpa. Lors de sa rencontre avec des lecteurs de La Provence, le milliardaire a évoqué en toute honnêteté l'un de ses regrets depuis qu'il est le propriétaire du club olympien. Il s'agit de l'appellation "Champions Project". Un nom extrêmement ambitieux, surtout lorsqu'on a comme concurrent direct un club détenu par non pas un simple milliardaire, mais un mécène avec derrière lui tout un état pétrolier. Ce nom choisi pour le projet phocéen a fait naître chez les amoureux du club marseillais une attente énorme et cela a mis également une pression inutile sur les équipes dirigeantes et sportives. L'homme d'affaires originaire de Boston a avoué que s'il devait refaire son intronisation à Marseille, il choisirait cette fois-ci une formule moins exigeante.

« Je ferais un peu plus attention à certains mots que j'ai utilisés pour décrire le projet, a confié McCourt. Aux États-Unis, on parle un peu plus directement des objectifs qu'on veut atteindre. Je ne dis pas que c'est bien ou mal. Les gens disent : "Où est le champion ?" Mais il ne faut pas oublier tout ce qu'il y a autour, et que ça ne se fait pas en un an. J'ai peut-être été un peu trop américain, mais j'apprends la culture. Je m'en imprègne. »

Jacques-Henri Eyraud tout comme Frank McCourt semblent finalement, être débarqués à Marseille sans avoir conscience d'où ils mettaient les pieds, sans connaître réellement le "contexte marseillais", la mentalité marseillaise et l'exigence qui règnent autour de l'OM. Ils le découvrent petit à petit. Espérons au moins qu'ils apprennent de leurs erreurs. Cela ne serait que bénéfique pour le club olympien ainsi que tous ses amoureux qui le suivent depuis tant d'années, malgré les crises et déconvenues répétitives.

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.

Réagir sur Facebook