OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Un OM Champions Project au ralenti ?

Le Jeudi 04 Janvier 2018 par Mvlik1899

Dans un entretien paru ce jeudi matin, le président Jacques-Henri Eyraud a déclaré au journal l'Equipe que la non-présence du club Olympien à la prochaine édition de la Ligue des Champions « ne serait pas un accident industriel, étant donné que nous n'avons (le club) pas prévu d'y être à la fin de la saison. Pour autant, on est dans la course, et on va tout faire pour y arriver. » Un discours qui semble à des années-lumière de ceux émis il y a à peine plus d'un an par les nouvelles têtes dirigeantes de la maison Bleue et Blanche, qui n'hésitaient pas à clamer ouvertement leurs ambitions, ne nous laissant pas indifférents. Pour rappel, lors de son premier discours en tant que président de l'Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud s'était présenté face aux joueurs phocéens avec le trophée de la Ligue des Champions à la main. Il assurait notamment que la conquête d'une nouvelle étoile européenne en C1 était l'objectif du club à moyen terme. Deux discours diamétralement opposés.




Pragmatisme ou une ambition guidée par l'aspect financier ?

Il est vrai qu'avec des moyens – considérables certes – mais limités contrairement à d'autres grands clubs européens, l'OM ne peut ré-afficher immédiatement des objectifs très élevés sur la scène européenne. Avec une qualification en Europa League et aujourd'hui à 3 points d'une place qualificative pour la Ligue des Champions, tous les voyants semblent être au vert, ou presque.
Malgré cela, il existe encore des points sur lesquels notre équipe est sportivement vulnérable. Avec un calendrier qui risque d'être chargé et un effectif souffrant de certaines carences (absence d'une doublure en latéral gauche, celle d'un second milieu défensif capable d'épauler Luiz Gustavo ou encore des attaquants encore trop peu décisifs). Au vu de ces limites et de la régularité de Lyon et Monaco, les propos de J-H Eyraud peuvent être compréhensibles et respectables. Sauf que, pour un club comme le nôtre, l'ambition se doit d'être la plus élevée, quoi qu'il en soit, et c'est la que la contradiction est la plus visible. Pourquoi ne pas viser plus haut que ce qui a été initialement prévu, et ce même d'un point de vue financier ? Pourquoi ne pas profiter du mercato hivernal pour se renforcer comme il se doit et non en faire un mercato « d'opportunités » ?

Est-ce dû à des prévisions financières et à un plan linéaire (trop) précis ? A un manque d'ambitions ou simplement un manque d'expérience dans le domaine sportif ? Une place en Ligue des Champions ne doit pas être une opportunité mais un objectif pour un club comme le nôtre.

Aujourd'hui, les ambitions clairement affichées par Rudi Garcia et Jacques-Henri Eyraud semblent être en deçà de celles évoquées précédemment, puisque les deux hommes n'ambitionnent que de faire mieux que la saison dernière. Un discours peu précis et qui laisse donc dubitatif vis-à-vis des priorités du club.

Un projet sportif qui passe au second plan ?

Plus le temps passe et plus la gestion de « l'entreprise OM » se dévoile et révèles les principaux objectifs et axes prioritaires pour la direction. Dans un entretien accordé au journal Les Echos, le président olympien a présenté les principaux axes de développement du club pour l'année qui vient de débuter. Parmi eux il y a bien évidemment la performance sportive, la formation des jeunes talents, mais aussi la présence de l'OM dans la ville ainsi que l'expérience des fans.

Il semblerait qu'au jour d'aujourd'hui, la principale priorité serait ce dernier point, pour lequel le président actuel semble attacher une importance particulière. Les négociations entre la Ville et Arema, actuel exploitant du stade seraient en bonne voie. Tout ceci semble de très bonne augure pour les mois et années à venir, puisque le club se dotera enfin d'infrastructures et d'une image pleinement satisfaisante d'un point de vue institutionnel. Cependant, voir que les efforts sont principalement effectués sur des axes qui n'ont aucune influence directe sur les résultats sportifs peut paraître pour le moins étonnant, surtout lorsque l'on sait que ce mercato hivernal ne sera pas aussi animé et prometteur que celui que l'on a pu connaître l'hiver dernier. Si à cela s'ajoutent les dernières déclarations concernant nos objectifs pour la saison à venir et les déclarations un peu trop prudentes de J-H Eyraud, il parait évident que l'OM Champions Project risque de susciter de vives réactions du côté des fidèles du club, qui ne voient leur club que dans les sommets.

 
L'effort et le souci de la restructuration du club sont des points extrêmement importants pour une institution comme la nôtre. Malgré cela, en aucun cas nous n'accepterons des ambitions et des objectifs modestes. Le plus grand club français se doit de toujours jouer les premiers rôles, cela a toujours été le cas et ça ne changera jamais.

  • Olympique de Marseille
  • Vous avez besoin de créer un logo ou de concevoir un nouveau design pour des flyers, cartes de visite, dépliants ou enseigne ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de MESELITES, des graphistes à votre écoute pour vos projets.

Réagir sur Facebook