OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#Fumis Le problème n'est pas l'amende mais la répression!

Le Jeudi 08 Février 2018 par Casual Mars

Olympique de Marseille

Le quotidien sportif L'ÉQUIPE informe que les supporters marseillais sont ceux qui ont craqué le plus de fumigènes cette saison. Et alors ?

384. C'est le nombre d'engins pyrotechniques utilisés par les supporters olympiens, soit le quart du nombre de fumigènes utilisés en L1 sur la période et le plus fort total du championnat.  Nous disons tant mieux ! Car l'utilisation des fumigènes fait partie de la culture ultra ! Depuis des décennies ils sont utilisés dans les tribunes de football et il n'y a jamais eu de blessés graves avec les torches.

Que l'utilisation de bombes agricoles ou pétards soit au centre du débat de la LFP pourrait être entendu, bien que les très rares accidents dus à leur utilisation résultent souvent d'un manque de maîtrise de l'engin. Cependant, que les Interdictions pleuvent sur les groupes ultras pour l'utilisation de fumigène est une vaste fumisterie.

Olympique de Marseille

Si les instances du football français, accompagnés par les dirigeants de clubs professionnels acceptaient de s'asseoir autour d'une table avec les représentants des groupes ultras des clubs français, il y aurait largement la place pour trouver un accord et faire un compromis. C'est-à-dire par exemple, avoir l'accord des supporters pour qu'ils cessent d'utiliser les pétards et bombes agricoles mais les autoriser à employer les fumigènes, torches et pots de fumée, afin qu'ainsi il n'y ait plus d'IDS (Interdictions De Stade) dues à l'utilisation de fumigènes. Les négociations seraient âpres dans tous les cas.

L'ÉQUIPE annonce également que les amendes infligées à l'OM atteignent déjà plus de 350 000 euros. La Ligue de Football Professionnel utilise ces amendes pour forcer les directions de clubs à se retourner contre leurs propres supporters et pour diviser supporters ultras et supporters modérés, "spectateurs-canapés". Malheureusement, ceux qui sont les plus virulents envers les ultras sont ceux qui suivent l'OM depuis chez eux aux quatre coins de France.

Olympique de Marseille

Alors, que ceux-là qui critiquent les supporters ultras, tout comme la LFP et la direction du club olympien, n'oublient jamais que l'OM c'est avant tout son 12e hOMme, qui se déplace aux quatre coins de France et d'Europe pour encourager son équipe et porter bien haut les couleurs de Marseille. Ce 12e hOMme dont les supporters font des sacrifices financiers, mais aussi d'ordre professionnel, personnel, familial, par amour pour l'OM ! Ce 12e hOMme qui a toujours été là depuis de très nombreuses années derrière notre club, dans les saisons de gloire comme dans la crise et les défaites.

L'OM ce sont ses supporters ultras qui craquent des fumis, qui frappent les tambours et qui font vibrer nos virages ! L'OM C'EST NOUS ET CELA NE CHANGERA PAS !
NOUS N'ABDIQUERONS JAMAIS !
NO PYRO, NO PARTY !
LIBERTÉ POUR LES ULTRAS !

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.

Réagir sur Facebook