OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Paris 3-0 OM
L'analyse à froid de cette double opposition

Le Jeudi 01 Mars 2018 par Casual Mars

Pendant plusieurs jours avant le premier match déjà, beaucoup de monde ne parlait plus que de ça, l'opposition contre le club du Qatar. Maintenant que les deux matches sont passés, nous allons pouvoir nous concentrer à nouveau sur la suite de la saison, avec comme objectif la qualification pour la Champions League.

Ce matin, pour beaucoup de supporters, les joueurs sont indignes de porter notre maillot, Rudi Garcia est un incapable, nos défenseurs sont lents, nos attaquants sont inoffensifs... alors oui, il y a beaucoup de vrai dans tout ça, mais nous n'apprenons rien, nous le savions déjà en 2017 et il faut remettre cette double-défaite cuisante dans son contexte. Pour notre part, nous avons préféré laisser passer la tempête, nous laisser le temps de faire redescendre la colère, du moins suffisamment pour ne pas insulter tout le monde et afin d'analyser ces deux matches en prenant du recul.

Le Paris Saint-Germain est détenu par un état et non pas uniquement par un actionnaire milliardaire. L'effectif du club parisien a été assemblé pour espérer remporter la Champions League (alors que depuis le rachat, le PSG est incapable de passer les ¼ de finale de la plus prestigieuses des compétitions européennes). À contrario, l'effectif olympien n'est pas prêt à remporter un duel face à un club de niveau Champions League, nous le savions déjà en début de saison et nous en avons encore eu la preuve au cours de ces derniers jours. Mais tout n'est pas à jeter du coté marseillais.

Ce que l'on peut retenir de ces deux oppositions face à Paris, c'est que ce sont d'abord les erreurs individuelles qui nous ont fait perdre. Les parisiens ne nous ont pas surclassés tactiquement, mais uniquement sur des exploits individuels. Que ce soit sur des erreurs commises par Rolando, Abdennour ou Maxime Lopez, nos joueurs ont failli individuellement. Florian Thauvin a été vraiment décevant et que dire de Valère Germain, dimanche soir ? Un fantôme : zéro tir dans ce match. Concernant la seconde opposition, Rudi Garcia a baissé les armes tactiquement, peu de temps après la reprise de la seconde mi-temps. Cela est une insulte à la mentalité des marseillais, à l'identité de l'Olympique de Marseille ! Il faut dire que lorsqu'on a vu la composition de départ lors de cette deuxième opposition, elle s'apparentait à une équipe Bis, malgré le retour de Mandanda. L'entraîneur songeait déjà aux prochaines échéances, à la gestion physique de son effectif... au final, cela s'est conclu par un deuxième 3-0 en en quatre jours.

Nous avons tous un sentiment de colère, d'indignation après ces cuisantes humiliations. Bien que le PSG ne soit pas notre ennemi historique, celui-ci se permet en prime, de se foutre de notre gueule sur Twitter, avec dérision. Voilà ce que nous devons subir, nous supporters, à cause du manque d'implication de ceux qui sont censés faire honneur à l'Olympique de Marseille.

Il y a encore d'autres échéances importantes à venir, il y a une troisième place à conserver, mais si tous ceux qui portent le maillot de notre club ne se remettent pas très rapidement en question, alors nous pourrons dire adieu au podium ainsi qu'à l'Europa League. En jouant contre Bilbao comme nous l'avons fait ces derniers jours, nous risquons d'être vite éjectés de cette coupe d'Europe.

Maintenant, tous autant qu'ils sont, joueurs et entraîneurs, savent qu'ils n'ont plus le droit à l'erreur car nous avons déjà suffisamment la haine comme ça. Autant dire que nous voulons une victoire avec la manière dimanche soir face à Nantes.
ALLEZ L'OM !

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.

Réagir sur Facebook

La rencontre

Paris - Marseille

Coupe de France - 1/4
Mer 28/02 à 21H05/2018
Feuille de match