OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Toulouse 1-2 OM
Résumé : Coaching judicieux et Kostas buteur !

Le Lundi 12 Mars 2018 par Marvin Pého

Dernier match de la 29e journée de Ligue 1 où L'OM, 3e du Championnat avec 56 points, se déplaçait en terre Occitane pour y affronter Le Toulouse Football Club, 17e avec 29 points. Pour rappel, Marseille avait battu Toulouse au Stade Vélodrome, au match aller, sur le score de 2 à 0.

Après la blessure de Thauvin lors du dernier match et en prévision des 2 matches importants en Europa League, contre Bilbao, et en Championnat contre Lyon dimanche prochain, Rudi Garcia a laissé Payet sur le banc en début de rencontre et a titularisé Ocampos pour suppléer Valère Germain.

M. Letexier donna le coup d'envoi au Stadium. Toulouse, à domicile et comme il se doit, engagea les hostilités en pressant immédiatement les olympiens en position de contre mais dès la 5e minute, ce sont les marseillais qui s'installèrent peu à peu dans le camps toulousain et frappèrent sans relâche sur les cages du TFC.

Sur un coup franc tiré par Maxime Lopez, à droite du terrain, Luis Gustavo dévia de la tête pour Ocampos qui fusilla Lafont (0–1, 10').

Marseille se montra dangereux sur corner et, à la 15e, Luis Gustavo fût à 2 doigts de doubler la mise d'une superbe tête. Ce dernier ouvra sur Bouna Sarr, 2 minutes plus tard, qui contrôla et centra pour Germain qui vit sa reprise frôler la lucarne.

Sur une contre-attaque des toulousains, Sylla adressa un centre à destination de Mubélé, laissé libre de tout marquage par Sakai, qui frappa à bout portant sur un Mandanda battu. (1–1, 19')

Les marseillais reprirent leur pressing en remettant le pied sur le ballon et dominèrent assez nettement la partie malgré ce score de parité, tant en possession de balle qu'en tirs au but (70% de possession de balle et 2 tirs à 7 pour l'OM)

Toulouse a reprit un peu de couleurs après ce but égalisateur tandis que Marseille leva un peu le pied, ce qui mit les locaux de plus en plus en confiance. Sanogo dribbla et devança Luis Gustavo avant de tirer sur la barre transversale de Mandanda (33').

L'arbitre siffla la pause sur ce résultat. Marseille a su entamer cette partie comme il se devait et a ouvert logiquement le compteur but de la soirée. Mais, n'ayant pas pu tuer le match, et ce n'est pas les occasions qui ont manqué, Toulouse a su revenir et prendre en main la fin de la première période.

La partie reprend et Toulouse se montra toujours aussi pressant. Imbula laissa Rami sur place avant de servir Samogo qui crochèta Rolando au point de penalty et frappa au but, mais Mandanda détourna (47'). Zambo Anguissa laissa sa place à Jordan Amavi (59').

Gradel, après avoir mis Sakai dans le vent, centra vers Sanogo qui prit Mandanda à contre-pied mais Il Fenomeno dégagea le ballon in-extremis d'un arrêt réflexe (62').

Nous avons eu un GRAND Mandanda dans les cages hier soir et heureusement pour nous car Toulouse y croyait de pus en plus. Morgan Sanson laissa sa place à Dimitri Payet. (72'). Marseille reprit un peu le contrôle du match.

Luis Gustavo adressa une passe à Jordan Amavi sur la gauche et ce dernier centre pour une tête de Germain que Lafont repoussa sur Gustavo qui reprit à raz du sol mais vit sa frappe détournée de nouveau par le gardien Toulousain (74').

Kostas Mitroglou a fait son grand retour après sa blessure et prit la place de Valère Germain (78'). À peine entré, le Hellène décala Payet coté droit qui adressa un centre puissant que le Grec reprit d'un tir puissant, qui rentra avec l'aide de la transversale. (1–2, 79'). L'OM mis en confiance par ce but, se montra plus entreprenant en cette fin de match.

Il y aura 5 minutes de temps additionnel. Bouna Sarr, laissé libre au 30 mètres, déclencha une frappe qui s'écrasa sur la transversale, Mitroglou, à l'affût, reprit le ballon de la tête sur le poteau de Lafont, qui était battu. (90 +1)

Il finira de s'illustrer et de marquer son retour en tentant un petit lob sur une contre-attaque de Payet (90+6). Coup de sifflet final. L'OM l'a emporté 1–2 sur les terres du TFC et reste au contact du second.

Toulouse s'est montré dangereux après avoir subit l'ouverture du score mais Marseille, après avoir fait le dos rond et avoir laissé passé la « Furia » toulousaine, a repris les choses en mains et grâce à un coaching judicieux et le retour gagnant de notre attaquant grec, a trouvé les ressources nécessaires pour remporter les 3 points. C'est de très bonne augure avant le déplacement à Bilbao mais également avant de recevoir Lyon, qui viendra au Stade Vélodrome avec 5 points de retard.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre

Toulouse - Marseille

Championnat - Journée 29
Dim 11/03 à 21H00
Feuille de match - Historique