OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

La demi-volée de Dams Marsiho

Le Mardi 04 Octobre 2022 par Dams Marsiho

Olympique de Marseille

L'OM se relance. Après les deux premières journées aux deux visages mais avec les deux mêmes résultats, deux défaites. L'OM recevait ce soir le Sporting Club du Portugal, invaincu, 5 buts marqués et aucun but encaissé. Une réception européenne pour le match du réveil ou de la mort.

Malgré une entame catastrophique et ce joli but encaissé au bout de 50 secondes, les olympiens ont su réagir puis marquer 4 buts dont 3 dans le jeu pour ce large succès de l'espoir. Place aux notes et appréciations.

Lopez - 7: Peu en vue car peu inquiété, il ne peut rien sur le but encaissé mais a su maintenir l'OM en vie avec un bel arrêt avant l'égalisation d'Alexis Sanchez.

Mbemba - 8: Déjà très costaud depuis le début de la saison, celui qui fait passer ses adversaires direct pour des U13 a fait oublier son carton rouge reçu à Tottenham, avec une prestation défensive XXL et un apport offensif important récompensé par son but, le 4ème de l'escouade phocéenne.

Balerdi - 7: Solide, bon pour la deuxième fois de suite après Angers, il a marqué le but du break sur corner, et il y a un monde où il a failli marquer le doublé. Léo fait fermer la gueule des supporters sceptiques envers son véritable niveau. Et c'est si bon de se tromper lorsque c'est dans de telles circonstances.

Olympique de Marseille

Bailly - 7: Très propre, solide et rassurant, il devient un élément essentiel de notre solidité défensive.

Clauss - 6: Sorti prématurément, espérons qu'il revienne vite, car nous aurons besoin de Masterclauss pour les prochaines échéances. Ce soir il n'a pas trop été en vue jusqu'à ce bonbon de passe décisive sur la tête d'Harit pour prendre l'avantage.

Tavares - 7: Je lui aurais mis 8 s'il avait pu être un peu plus précis car il a eu des occasions, mais quelle intensité, quelle technique, lui aussi s'est rattrapé de sa prestation bien terne face à Francfort.

Guendouzi - 8: Le gratteur, l'infatigable, le métronome, le mort de faim, le pitbull avec une coiffure de caniche. Tous ces superlatifs lui vont à souhait. On se demande encore pourquoi il n'a pas été titularisé face à Francfort.

Olympique de Marseille

Veretout - 6: Il a mis du temps à rentrer dans son match. Pas de tout reproche sur le but encaissé, il a pourtant été précieux dans le pressing par la suite. Espérons que nous le verrons exploiter tout son potentiel bientôt.

Harit - 9: L'homme du match! Prestation individuelle et collective XXL de celui qui se verrait bien remplacer Payet à l'avenir. Son but, ses choix, tout était parfait, même sa célébration.

Olympique de Marseille

Ünder - 6: Remuant, harcelant, ce n'est pourtant pas le Ünder Taker de la saison dernière. Il est sorti frustré, autant que nous le somme à le voir ainsi. Mais The Ünder Taker ne meurt jamais, il est fort et reviendra. He'll be back...

Sanchez - 6.5: El Niño maravilla! Tel ce super joueur qu'on espérait avoir recruté, avec l'expérience et la grinta qu'on lui connaissait, il a été l'auteur de la révolte et de l'égalisation en venant harceler et contrer le gardien sur sa relance. Pour le reste il s'est éteint au fur et à mesure du match. Il faudra pouvoir le sortir plus rapidement sur les prochains matchs pour espérer le conserver à son meilleur niveau toute la saison.

Olympique de Marseille

Tudor - 8: Tout comme Balerdi, lui aussi est en train de sérieusement faire fermer la gueule des sceptiques, mais aussi des journalistes qui ont tenté de retourner le cerveau des supporters cet été. Nous n'avons entendu que lui et sa voix rauque, essentiellement jusqu'à ce que l'OM égalise puis prenne l'avantage. Une composition de départ qui était sûrement la meilleure et un turn-over tout au long du match qui s'avéra parfait.

Les remplaçants :

Il n'est possible de noter qu'Issa Kaboré, qui a joué plus de 60 minutes.
Les autres sont entrés tardivement et lorsque le match était déjà dans la poche.

Kaboré - 6.5 : il est jeune et pourtant il a été intéressant, il a beaucoup apporté à l'équipe. Reste à connaître son niveau défensif à 11 contre 11 maintenant.

Le signe indien est vaincu alors maintenant faut le vaincre mercredi prochain au Portugal, où L'OM ne gagne jamais, pour redonner de l'espoir et du rêve aux 12ème hOMme qui manquait cruellement ce soir. Eh oui, absent sur la seule victoire de l'OM cette saison en Champions League, espérons que ça sera la dernière, bien que le Virage Depé sera encore fermé contre Tottenham. Le dernier espoir des Fanatics, Dodger's, MTP et CAOM d'assister à un autre match de Ligue des Champions au Vélodrome cette saison, sera de se qualifier et sortir de ce groupe largement abordable.
Droit au but et allez l'OM!

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.