OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

#Archive Ca s'est passé un 19 décembre à l'OM...

Le Mardi 19 Décembre 2017 à 13h05 par Casual Mars

Lors de la saison 1948-1949, le champion de France en titre, l'Olympique de Marseille, tentera de conserver sa place sur le trône du football français. Son adversaire le plus coriace cette année-là, se nomme le Stade de Reims.

Alors que l'équipe marseillaise piétine, les rémois foncent à toute allure (ces derniers se sont même imposés au Stade Vélodrome 3-4). À la 19e journée de championnat, les phocéens se déplacent à Roubaix afin d'affronter ces derniers. Alors que le score n'était que de 1 à 0 à la mi-temps, l'OM réalisera un énorme 2-10. Pour expliquer cette humiliation, le gardien de but roubaisien, Darui se blesse à la 35e minute de jeu, ce sera le défenseur Leenaert qui le remplacera dans la cage, jusqu'à la 76e minute de jeu, lui aussi remplacé par l'attaquant Loza. On ne remplaçait pas les joueurs à l'époque, il fallait se débrouiller avec les joueurs sur le terrain. Les joueurs de Roubaix, réduits à 10 et avec un joueur de champ dans la cage, encaisseront 9 buts en une mi-temps.

La composition olympienne lors de ce match :
Liberati, Dahan, Rodriguez, Salem, Bastien, Scotti, Robin, Benedetti, Nagy, Bihel, Pironti.

La composition roubaisienne lors de ce match :
Darui (Leenaert 35' puis Loza 76'), Kopania, Meuris, Delepaut, Leenaert (remplace Darui à la 35'), Sumera, Bohee, Frutoso, Boury, Singier, Loza (remplace Leenaert comme gardien à la 76').

Buts : 
Frutoso (50' et 70') pour Roubaix.
Pironti (6'), Bihel (46', 48', 59' et 76'), Benedetti (49'), Nagy (51'), Robin (58', 85' et 87') pour l'OM.

À la fin de cette saison-là, ce sera le Stade de Reims qui sera sacré Champion de France.

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.

Réagir sur Facebook