OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

Enfin une cellule de recrutement viable à l'OM ?

Le Mercredi 03 Janvier 2018 à 17h45 par Mvlik1899

Alors que le mercato hivernal a ouvert ses portes le 1er janvier, la direction a annoncé la ligne de conduite qui sera suivie durant cette période.

Il s'agira d'un mercato orienté vers la Ligue 1 dans le sens des arrivées, à la recherche de jolis coups comme ce fût le cas avec Morgan Sanson l'hiver dernier. Cela dit, il est important d'ajouter de la part de l'équipe d'Ohaime-Passion qu'aucune rumeur ou autre information mercato ne sera relayée. Seuls les transferts officiels et annoncés par le club seront annoncés.

Ce travail sera orchestré par une cellule de recrutement dirigée par le basque Andoni Zubizarreta, accompagné de l'un de ses fidèles adjoints, Albert Valentin. Ces deux hommes ont restructuré un organe du club auparavant laissé en berne par les directions précédentes qui ne tenaient pas compte des rapports fournis par l'équipe de Jean-Philippe Durand. Le départ de Vincent Labrune a marqué un changement dans ces rapports entre la direction et la cellule de recrutement. Ainsi, le club a suivi les recommandations de cette dernière et a pu connaitre une certaine réussite, comme en atteste l'arrivée d'Hiroki Sakai.

La venue de l'international japonais étant l'arbre qui cache la forêt (ou ce qu'il en reste), le principal problème de cette cellule étant son organisation, point que Frank McCourt et JHE ont constaté dès leur arrivée. Dès lors, les clés ont été remises à Zubi qui en a fait l'un de ses objectifs majeurs.

A son arrivée, le basque a fait un état des lieux de la cellule de recrutement de la Maison Blanche. En février 2017, il fait appel à Albert Valentin pour venir l'assister dans sa tâche. Ce dernier va quant à lui coordonner les recruteurs olympiens afin d'apporter une certaine coordination entre eux. "Je parle espagnol avec lui (Zubizaretta à propos de Valentin), ça m'aide. Il m'accompagne, nous nous entendons très bien et réfléchissons ensemble sur la structure du club, la formation. Il gère aussi toute la partie sur la connaissance des joueurs."

À long terme, le duo vise l'Amérique du Sud

L'un des objectifs principaux des deux hommes est la mise en place d'un fonctionnement qui perdurera dans le temps, et ce également après leur départ pour ne pas déstabiliser l'équilibre (qui se met progressivement en place) et l'organisation du club.

Cela est également valable pour les méthodes de recrutement ; ainsi, ils ont choisi des zones spécifiques à explorer à la recherche de joueurs susceptibles de rejoindre le club olympien. Pour cela, deux nouveaux scouts ont été recrutés cet été. Il s'agit de Georges Santos, passé par Majorque et Manchester City et qui intervient sur les pays britanniques qu'il maîtrise à la perfection. Il est aussi en mesure d'agir sur le marché italien. Le second, Emmanuel Clément, travaille sur le Nord de la France, l'Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas, qu'il connait à merveille depuis son passage à Strasbourg.

Enfin, autre arrivée à noter, celle de Narcis Julia (à droite sur la photo) lui aussi un fidèle assistant de Zubi. Il est aujourd'hui en charge de l'Espagne et du Portugal pour le club.

"Il va aussi faire le lien avec l'Amérique du Sud, où il a de bons relais. Mais on aura besoin d'un recruteur sur place, confie le directeur sportif olympien.Un pays comme le Brésil, c'est immense. On va réfléchir à quelque chose pour l'année prochaine afin d'être plus proche. Si tu restes dix jours, tu vois différents matches, mais si tu as quelqu'un, il peut connaître plus de choses, avoir davantage de renseignements, savoir à qui il faut s'adresser dans le club où évolue le joueur qui peut nous intéresser. Quelquefois, là-bas, quand tu dois faire un deal, ce n'est pas facile de savoir avec qui tu dois parler... Cela peut donc nous aider, car c'est un marché avec beaucoup de possibilités, un grand football."

Andoni Zubizarreta prépare l'Olympique de Marseille de demain

Tous ces nouveaux visages sont venus en épauler d'autres présents depuis de longues années, comme par exemple Michel Flos, joueur à l'OM de 1981 à 1985 puis en 1986-1987. Il a été entraîneur de la réserve olympienne de 2007 à 2010 et est désormais recruteur depuis. Il vacille dans les stades français pour y représenter le club.
Ferhat Khirat, arrivé durant l'ère Labrune, s'occupe des "joueurs du futur" comme l'explique Zubizarreta et apporte sa contribution pour le marché français.  "Chacun a son secteur. On essaie ensuite de croiser les rapports avant de prendre une décision, explique Zubizarreta. C'est mieux que plusieurs personnes voient les joueurs, car chacun de nous a une idée sur le football."

Entre juillet et décembre 2017, 336 matches (220 de Ligue 1 et Ligue 2, 29 de coupes d'Europe - en majorité de Ligue Europa -, 37 de championnats étrangers et 50 de jeunes) ont été observés par les scouts de l'OM.

Même si la priorité reste le marché français, des pays comme l'Espagne, l'Italie, les Pays-Bas mais aussi la Belgique pour ne citer qu'eux sont dans le viseur de cette cellule de recrutement new look. Il ne reste plus qu'à espérer que ce long et minutieux travail ne finisse pas comme celui des prédécesseurs et porte ses fruits dans les mois et années à venir. Quoiqu'il en soit, au vu des recrues actuelles du club, il est évident que cette restructuration n'en est qu'à son début mais fort prometteuse.

Juger le travail effectué par Zubizarreta et son équipe aujourd'hui serait une erreur au vu des tâches à effectuer mais aussi de la mise en place d'un projet qui se déroulera sur du long terme. Patience et optimisme sont donc de mise.

  • Olympique de Marseille
  • Vous avez besoin de créer un logo ou de concevoir un nouveau design pour des flyers, cartes de visite, dépliants ou enseigne ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de MESELITES, des graphistes à votre écoute pour vos projets.

Réagir sur Facebook