OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM-Istres : Dans le maquis provençal !

Le Samedi 26 Février 2005 par Tredici

Il était une fois dans le maquis provençal, une poignée de lutins qui avait décidé de se dissocier de la masse bleue & blanc. Pour cela ils optèrent pour un accoutrement composé de violet et de blanc, pire comble d'ironie ils choisirent l'appellation « Ultra-Violets » tout ceci au pays du soleil. Mais loin d'une association de malfaiteurs, leur but est honorable et sympathique ils supportent une équipe d'intérimaire (du spectacle) qui ne suscite que peu d'émotions

Et c'est ainsi que cette poignée de lutins se déplacera ce Dimanche 27 février 2005 pour une représentation accompagnée d'une célèbre troupe d'acteurs au passé Européen. Il est difficile de qualifier cette troupe car qu'importe les événements, ils ont toujours le premier rôle dans les bonnes ou moins bonnes scènes et malgré une omniprésence de figurants (qui alourdissent plus la carriole qu'ils la poussent). Quoi que depuis quelques soirs, le cabaret donne pleine satisfaction aux spectateurs venus en masse de tout l'hexagone. Et c'est ainsi que le peuple sudiste (l'épicentre étant situé à Marseille bien que les secousses sont ressenties sur tout le continent) se félicite et rêve à une consécration nationale...

Loin de ce trophée, c'est ce moment où les « Ultras-Violets » et leur troupe ont décidés d'intervenir. La joute les opposant aux Marseillais risque d'être sans issue et de comporter 100 assauts, et comme au match aller les Istréens fixeront sans doute plus le maillot de Nasri & compagnie que le ballon. Car l'antre Marseillais, cette immense scène européenne impressionne les acteurs moins aguerris et ce n'est certainement pas contre des voisins mais toutefois adversaires que l'ensemble de ces acteurs pliera. A moins que les Istréens optent pour la tactique du braquage, le fameux Hold-up. Phénomène moins fréquent que le mistral mais qui n'est pas exceptionnel.

La représentation devrait donc être du plus beau goût tant au niveau scénique que technique. Cependant tout est possible comme le prouve ce proverbe :

«Il ne faut pas vendre la peau de Baka avant de l'avoir tuer...»

  • Olympique de Marseille
  • Vous avez besoin de créer un logo ou de concevoir un nouveau design pour des flyers, cartes de visite, dépliants ou enseigne ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de MESELITES, des graphistes à votre écoute pour vos projets.