OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Des paroles, des paroles...

Le Dimanche 01 Mai 2005 par Tredici

En cette période estivale Marseille revit, renaît comme à chaque année. Le soleil se montre dominateur, la température adopte la « décontracte attitude » et on arrive presque à voir le logo de l'Olympique dans ce ciel azuré. Une vraie ambiance sudiste, ça bouge, ça crie, ça parle tout comme l'actualité de l'Om... 4 matchs restants et toujours autant de paroles, de discussions sur l'actualité de notre équipe, le mercato d'été, les objectifs de l'Om... Au milieu de ça, depuis quelques jours on peut voir une belle opposition au sein du staff technique de l'Olympique. Pape Diouf et Louis Acariès. L'opposition entre l'élu du peuple phocéen et l'élu du bifton, du fric, du pognon... Et dans une période où la fébrilité est le maître mot du coté du jeu Marseillais on n'avait nullement besoin de ces joutes verbales entre ces deux bonhommes.

28 Novembre 2004 Robert Louis-Dreyfus annonce dans l'émission Téléfoot que son ami de longue date Louis Acariès est chargé de mener un audit, une enquête au sein de l'Olympique pour repérer tous les problèmes et le successeur de Christophe Bouchet. L'actionnaire majoritaire de l'Olympique de Marseille conclut par « j'ai jamais pensé quitter l'OM, ni ces derniers jours ni ces trois dernières années. »

La nomination de Thierry de la Brosse comme Directeur Général suivra ainsi que le statut de Directeur Sportif pour Pape Diouf. Une bonne poignée de matchs plus tard, et toujours quelques défaites plus tard l'Olympique confirme sa position de club « people »....

« Demain, s'il estimait que le travail qui m'a été confié n'est pas fait dans le sens souhaité, il a tout à fait le droit de me le dire et de me remplacer. Mais comme je l'ai déjà dit, je ne suis pas un pantin et je ne suis pas malléable à souhait. Aujourd'hui, moins que jamais. Ne vous ne méprenez pas, je reste le patron du sportif et personne d'autre ne viendra donner des instructions dans le secteur dont je suis responsable. [...] Je n'ai aucun compte à rendre à monsieur Louis Acariès. »

Voila les quelques paroles ravageuses que Pape lâcha il y a quelques jours de ça. Louis Acariès, a tout de suite ripostait avec une telle répartie qu'on se croirait dans la préparation d'un match de Boxe :

« On faisait le reproche à Louis de ne jamais être là. A travers moi, il est là. [...] Pape a dit ne devoir rendre des comptes à personne [...] mais s'il est effectivement le patron du sportif il est avant tout un salarié du club parmi les autres, le patron, le vrai patron c'est avant tout Robert Louis-Dreyfus. [...] Pape maîtrise l'art de parler comme personne, mais le plus important c'est d'avoir des résultats. »

Louis n'épargna pas non plus Christophe Bouchet :

« Quand je suis arrivé au club en novembre [...] j'ai vu Bouchet dans les bureaux, les deux pieds sur la table et un cigare à la bouche. J'ai vu une tête qui n'était pas forcément accueillante. Il n'a pas été très aimable et a eu notamment des propos très déplacés vis-à-vis de Robert-Louis Dreyfus. [...] Il a notamment dit que je l'avais menacé. J'aurais fait ça, moi ? Vous savez comment il s'est comporté, lui ? Il y a quelques semaines, j'ai assisté au match de l'OM à Toulouse (3-1) avec la maman de Barthez, sa soeur, ma femme et des amis supporters. Quelques jours plus tard, j'apprends que Bouchet m'a traité de "voyou" et a dit au président toulousain Olivier Sadra, qui est son ami, que j'étais venu avec dix mecs pas très propres sur eux. C'est faux et cela ne me plaît pas du tout. »

Louis Acariès réussit parfaitement son épreuve d'intimidation en essayant de démonter que, même si Robert Louis-Dreyfus n'est pas impliquer dans la vie et la gestion du club, son représentant est bel et bien la. A son sujet Acariès ne lâche qu'un vulgaire « RLD n'est pas très content ». Hé couillon c'est tous les supporters qui ne sont pas content de vos conneries publiques et de l'état dans lequel Robert Louis-Dreyfus laisse pourrir l'Om.

Pourquoi n'a-t-on pas de paroles sur le futur vélodrome à 80 000 places, sur la politique de recrutement de l'Om pour la saison prochaine, sur l'avenir incertain de l'entraineur Marseillais et sur l'implication des joueurs dans les victoires de l'Om ??

Comme le dit si bien l'homme de la saison Olympienne, Habib Beye :

« Il n'y a pas à crever l'abcès. Ceux qui ont envie : qu'ils continuent ! Ceux qui n'ont pas envie : qu'ils se mettent de côté ! » Cette formule s'applique pour les joueurs et aussi pour les dirigeants comme Robert ou son délégué Louis. Hé oui si ils essayaient d'apporter des solutions au lieu de dénigrer ceux qui essaient d'en trouver ?

En attendant il reste à l'Olympique 4 matchs et quelques débris de rêves de Champion's league en espérant que le match de ce soir Monaco – Lille soit profitable à l'Om et que l'Olympique gagne ces 4 matchs restants.

Allez l'Om
Diouf Maintenu, Dreyfus et ces mongoliens Suspendus !!!!

Marseillement
Tredici

  • Olympique de Marseille
  • Vous avez besoin de créer un logo ou de concevoir un nouveau design pour des flyers, cartes de visite, dépliants ou enseigne ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de MESELITES, des graphistes à votre écoute pour vos projets.