OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 4-0 Montpellier
Une belle victoire avec un point noir

Le Dimanche 28 Novembre 2010 par pyrOMan

Ce soir devant un stade Vélodrome loin d'être plein pour cause d'intempéries (froid associé à une pluie alternative), les marseillais ont disposés des montpelliérains 4 à 0 mais la joie n'est pas totale. Effectivement à la 13ème minute, le jeune latéral droit César Azpilicueta s'est coincé le pied dans la pelouse et son genou a tourné si bien qu'il est victime d'une rupture des ligaments croisés antérieurs du genou gauche et indisponible pour 6 mois minimum soit jusqu'à la fin de saison. A part cette très mauvaise nouvelle, les marseillais ont dominé les débats ce soir et ce n'est pas étonnant qu'au final ils aient gagné largement ce match.

La pression commença dès la 4ème minute lorsque sur une passe de Cheyrou, Valbuena à l'entrée de la surface tira mais Jourdren la stoppa en deux temps. Mais cette entame était plutôt dominée par les joueurs montpelliérains ainsi trois minutes plus tard, Dernis lança Giroud en profondeur, ce dernier après avoir fait un grand pont tira des 20m d'une frappe puissante mais le cuir passa de peu je vous l'accorde à côté de la lucarne ( 7ème). Puis toujours du côté montpelliérain, par l'intermédiaire de Kabze, Giroud frappa le ballon de la tête mais celui-ci fut capté sans problème par Mandanda ( 11ème ).

Arrive ensuite le gros "hic" de la soirée à savoir la blessure de l'espagnol Azpilicueta. Effectivement en s'enfonçant le pied dans la pelouse son genou a tourné, si bien qu'il est victime d'une rupture des ligaments croisés du genou et sera indisponible toute la saison ( 13ème). Du coup, les plans phocéens pour le mercato pourraient être revus, alors que l'on pensait plutôt à recruter un "6", le choix d'un latéral droit s'impose désormais tant on ne voit pas Kaboré dépanner toute la saison à droite.

Kaboré remplaça donc Azpilicueta pour la suite de la rencontre et après cet évènement ce sont les marseillais qui se sont montrés plus à leur avantage peut-être piqués au vif par la blessure de leur ami... Ainsi quelques secondes après la sortie du basque, Valbuena s'est retrouvé dans la surface, a attendu de voir un partenaire, avant de servir magnifiquement Brandao en retrait qui nous a gratifié d'un tir du talon désastreux à l'intérieur de la surface ( 13ème ). Le but était proche, eh oui une poignée de minutes plus tard, sur un centre de Cheyrou, Brandao remit le ballon en retrait de la tête et Lucho était là pour reprendre ce cuir d'une demi-volée magnifique, limpide ; déjà son cinquième but cette saison en L1 ( 20ème ). Marseille 1-0 Montpellier.

Et pour sûr, les phocéens ne vont pas s'arrêter là, même pas dix minutes plus tard, sur un frappe de Cheyrou le marseillais ont il faut le dire étés chanceux, la frappe ayant été contrée à la fois par Spahic puis Yanga-Mbiwa. Jourdren ne peut rien faire ( 28ème). Marseille 2-0 Montpellier.
Avant la mi-temps une dernière occasion à se mettre sous la dent mais celle-ci est à l'actif des joueurs de René Girard, effectivement, à l'entrée de la surface grâce à une passe de Dernis entre les jambes d'un marseillais, Kabze se retrouve seul face au gardien tricolore mais c'est le capitaine olympien qui aura le dernier mot en deux temps ( 41ème ).

A la mi-temps, l'OM a déjà fait le break et mène 2 à 0. Les montpelliérain dominateurs en début de rencontre ont ensuite du passer pas mal de temps à défendre à cause marseillais incisifs et motivés.

Et le début de seconde période est de nouveau dominé par les montpelliérains mais qui n'arrivent cependant pas à concrétiser. Voici comment sur un centre Giroud n'a pu s'apercevoir que Mandanda avait glissé et a fait un remise de la tête alors que le but était vide ( 47ème). Puis deux minutes plus tard c'est un ancien phocéen en la personne de Bocaly qui se montrait, sur un corner, au premier poteau Garry (pour les intimes) reprenait le ballon de la tête mais Kaboré vigilent repoussait le ballon ( 49ème).

Après un petit moment de flottement dans la maison blanche et bleue, les marseillais se "rebiffèrent" et Lucho d'un coup-franc aux trente mètres voyait sa belle frappe détournée par Jourdren ( 60ème ). Mais Belhanda rentré en jeu quelque minutes plus tôt frappa puissamment, Mandanda réussit tout de même à repousser le ballon ( 61ème ).
Oui mais voilà quelques minutes plus tard Valbuena allait doucher les derniers espoirs héraultais et sur un caviar de Lucho, "p'tit vélo" dans la surface mit le ballon dans les petits filets ( 64ème ). Marseille 3-0 Montpellier, la messe était dite.

Les trente dernières minutes seront bien négociées par des olympiens confiants qui vont faire tourner et alors que l'on se dirigeait vers un 3 à 0, Rémy entré en jeu à la 70ème minute, apporta sa pierre à l'édifice. Sur un ballon dégagé par Taiwo il prit de vitesse le défense héraultaise avant de gagner son face à face avec Jourdren ( 90+2 min ). Marseille 4-0 Montpellier.

Voici donc le récit de cette soirée qui achèvera une semaine olympienne magnifique marquée principalement par la qualification en 8èmes de finale de la Champion's League face au Spartak 3 à 0 mardi. Seul point noir pour cette soirée cette grave blessure d'Azpilicueta qui je vous le rappelle sera absent jusqu'à la fin de saison alors qu'il commençait vraiment à s'intégrer et à produire des partitions de plus en plus convaincantes ...
Au classement les marseillais doublent leurs adversaires du soir mais pas que, ils reprennent effectivement leur place de leader que Paris pourra leur chiper demain en cas de victoire. Mais les marseillais de toute manière accueilleront Rennes mercredi en match en retard et s'ils s'imposent la première place leur appartiendra. Mes amis je vous le dit, le rouleau compresseur est lancé et ça peut faire très mal ...

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.
La rencontre

Marseille - Montpellier

Championnat - Journée 15
Sam 27/11 à 19H00/2010
Feuille de match - Historique
Actualité