OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 3-1 Le Havre
Au métier !

Le Dimanche 22 Janvier 2012 par Sasuka

Gros Mistral sur le Vélodrome et titularisation d'entrée de Brandao pour un match dont le vainqueur rencontrera en 1/8ème de finale Bourg-Péronas (CFA), tombeur d'Ajaccio.

Et c'est parti ! L'OM a gagné le toss et choisit de jouer dos au vent en première mi-temps.
Malgré une première offensive phocéenne, le combat qui s'engage tourne dès les premières minutes en faveur des Havrais, qui ouvrent le score à la surprise générale sur un contre qui permet d'admirer d'emblée le travail de Mendes.
OM 0-1 HAC (5ème)

Sur leur premier but encaissé depuis le mois de décembre, les Olympiens réagissent, mais leur pressing sur le but adverse et le défilé de corners concédés par les Normands, ne donne rien : efficaces défensivement, les Havrais peuvent également s'appuyer sur leur portier : un Johnny Placide des grands soirs qui sort le match parfait.
Ajoutons quelques fautes d'arbitrage, dont un penalty grossièrement oublié,
et les Olympiens rentrent au vestiaire en mauvaise posture.

La deuxième mi-temps s'engage au plus mal pour les Provençaux puisque Lucho, touché à la cheville en première période, doit céder sa place à Jean-Philippe Sabo, ce qui perturbe l'organisation des pensionnaires de L1.
Cependant, alors que le HAC semble prendre l'ascendant sur le match, multipliant les offensives et obligeant Mandanda à rendre la pareille à son homologue, les Haut-Normands souffrent à leur tour du manque de réussite qui a pénalisé les marseillais durant la première heure de jeu.
Sur une belle action lancée par Amalfitano, Brandao reprend de la tête et trompe Placide.
OM 1-1 HAC (64ème)

Le match reprend sur les mêmes bases, engagé et physique : Mbia au sol est à son tour sorti sur blessure, remplacé par Nkoulou (71ème)

Le Havre ne veut pas laisser passer l'occasion et pousse les Olympiens, mais Mandanda sauve la baraque. C'est au tour des hommes de Cédric Daury de se trouer : alors qu'ils ont la balle de match au bout du pied, Bonnet se rate lamentablement devant le but d'el Fenomeno. (84ème)
C'est le tournant du match.

Les prolongations confirment les bonnes impressions du temps réglementaires, l'OM a fort à faire face à de valeureux Havrais. Si la tension monte et que les esprits s'échauffent, Morgan Amalfitano, malheureux lors de ses précédentes frappes, bombarde un missile de 25 mètres juste avant le changement de côté. Placide ne peut rien faire.
OM 2-1 HAC (106ème)

Il ne reste aux marseillais qu'à temporiser et faire tourner le ballon, même si la vigilance s'impose jusqu'au bout. L'opportunisme et le métier récompense finalement les hOMmes de Didier Deschamps qui crucifient leurs adversaires à la dernière minute, sur une dernière frappe de Loïc Rémy qui fait suite à un contre spectaculaire d'un Ptivélo aux p'tits oignons.
OM 3-1 HAC (120 +1ème)

Une victoire dans la douleur, arrachée à l'expérience, qui qualifie l'OM pour le tour suivant et maintient le club phocéen, toujours engagé dans quatre compétitions, dans une dynamique positive.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.
La rencontre

Marseille - Le Havre

Coupe de France - 1/16
Dim 22/01 à 20H45/2012
Feuille de match