OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Plaidoyer pour les minots au pouvoir

Le Mardi 13 Mars 2018 par Marwen

Dimanche soir notre OM a réussi à prendre les trois points sur le terrain de Toulouse. Aussi difficile à obtenir que primordiale dans la course au podium (voire peut-être mieux), cette victoire a également mis en évidence les fragilités actuelles de l'équipe. Un milieu qui tire la langue avec un Gustavo bien moins souverain qu'en première partie de saison, une défense centrale bien plus fébrile que par le passé du fait du coup de mou de Rami et de la baisse de forme concomitante de Rolando qui semble retomber dans ses travers de mauvais placements et anticipations catastrophiques, une aile droite bien orpheline dès que Thauvin est absent – heureusement pour nous il a raté son premier match dimanche depuis très longtemps.

C'est une évidence, notre effectif semble un peu court pour bien figurer dans les deux compétitions qu'il nous reste à jouer. Ceux qui me connaissent le savent, j'ai toujours dit qu'il fallait jouer tout à la fois l'Europa League et le championnat à fond. D'une part, une belle épopée en Europe ne saurait se refuser lorsque l'on est l'Olympique de Marseille et permettrait de créer un véritable engouement ainsi qu'une adhésion autour de cette équipe qui n'a, pour le moment, pas battu de grosses équipes. D'autre part, je suis intimement persuadé que les victoires appellent les victoires et que ne pas casser le cercle vertueux est primordial – nous avons vu que la défaite à Braga avait peut-être laissé plus de traces que ce que l'on aurait pu penser. Face à ce problème de profondeur d'effectif, je crois que les minots issus du centre de formation peuvent être une solution toute trouvée, à la fois pour épaissir ledit effectif tout en préparant le moyen terme mais aussi pour créer une identification à cette équipe.


Installer Lopez au cœur du jeu
 
Porter aux nues peut-être un peu rapidement lors de ses débuts – il faut dire qu'il surnageait allègrement dans le milieu de terrain – Maxime Lopez est ensuite rentré dans le rang. Mal utilisé par Garcia, avec un état d'esprit qui laissait peut-être à désirer, le minot du Burel s'est rapidement transformé en Icare venant s'empaler sur le sol après s'être vu trop beau. Pourtant, et cela démontre sa force mentale, le minot ne s'est pas démonté, est retourné au travail et devrait, selon moi, désormais être titulaire dans notre 11. Bien qu'il demeure perfectible notamment dans le domaine défensif où il distribue encore plus de coups qu'il ne récupère de ballons, Maxime Lopez est un profil unique dans notre équipe pour jouer aux côtés de Gustavo dans le double pivot.

Il n'a certes pas la puissance d'un Zambo – qui est encore un autre jeune à polir et préserver et qui peut faire très mal en sortie de banc pour se substituer à Lopez – mais sa manière de jouer fluidifie de manière évidente le jeu de l'équipe quand il est présent aux côtés de Gustavo. Sa propension à jouer en une ou deux touches de balle est en effet une réelle qualité qui nous manque quand Zambo est sur la pelouse, lui qui est plus dans un profil de percuteur et de casseur de ligne balle au pied. Au sein d'un secteur offensif qui aime toucher beaucoup le ballon, Lopez permet souvent d'accélérer le jeu et de créer des décalages importants sans qu'il ait besoin de porter le ballon. Tantôt essayé en meneur de jeu, tantôt déporté sur le côté comme dimanche soir, Lopez est, à mes yeux, un 8 de manière évidente.

 
Lancer Kamara et Sari

Au-delà du cas de Lopez qui est le minot du centre de formation le plus avancé à l'heure actuelle, il me parait important de s'appuyer plus en profondeur sur Kamara et Sari dans les semaines, les mois et les années à venir. Nous le savons tous, les finances du club ne sont pas extensibles à l'infini et en cas de qualification en Ligue des Champions il y aura un certain nombre de postes à renforcer en priorité. C'est pourquoi la possibilité de voir Kamara être essayé en défense centrale me parait intéressante. Je l'ai dit en introduction, Rolando est loin d'être au meilleur de sa forme en ce moment et l'équipe souffre toujours du manque de qualité dans la relance de nos centraux (même si Rami s'y essaye de plus en plus fréquemment). Kamara avec sa qualité technique certaine pourra pallier ce problème. A son arrivée, je reconnais avoir douté mais force est de constater que Rami a bel et bien les épaules pour être un patron de défense et je crois qu'il saurait prendre sous son aile Kamara.

Sari peut également apporter des solutions en plus à notre équipe. Lors de ces quelques entrées, il a effectivement montré des dispositions intéressantes et le voir entrer plus franchement dans la rotation ne me parait pas absurde. Plutôt que de bricoler avec Sanson ou même Lopez, comme dimanche, sur un côté à un poste qui n'est clairement pas le leur et qui ne leur sied pas vraiment, pourquoi ne pas insister avec le jeune Yusuf qui a déjà montré qu'il pouvait entrer dans la rotation ? Evidemment cela prendra du temps mais que ça soit dans le cas de Kamara ou de Sari, je crois que Garcia est capable de les faire progresser (domaine dans lequel j'ai longtemps cru qu'il était très limité) comme il a fait progresser Lopez, Thauvin, Sarr ou Ocampos pour les emmener au niveau qui est le leur aujourd'hui. Le Champions Project passe certes par un recrutement de qualité mais également par une valorisation maximale des qualités de notre centre de formation. Lopez, Kamara, Sari égéries de l'OM de demain, l'idée a du charme mais ne réitérons pas la même erreur qu'avec Lopez et rappelons-nous comme le chantait IAM que demain, c'est loin.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook