OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

Qui se moque ne se déplace pas ?

Le Jeudi 14 Mars 2019 à 17:10 par Elones

Olympique de Marseille

Un arrêté préfectoral parisien interdit une nouvelle fois aux supporters marseillais d'aller encourager leur équipe dans la capitale. Le motif en est pour le moins absurde: ils ont peur que les marseillais chambrent les parisiens suite à la REMONTADA 2! 

L'article de 20minutes.fr du 13 mars (signé de Monsieur Jean Saint-Marc) à attiré notre attention.

"Très prévisible, cette interdiction est notamment motivée par d'éventuelles moqueries des Marseillais : les Parisiens sont « susceptibles d'avoir des comportements extrêmes contre les supporters marseillais qui ne manqueraient pas de se moquer d'eux, comme le laissent supposer les échanges sur les réseaux sociaux entre les deux groupes de supporters. » Ce n'est, évidemment, pas le seul motif."

"Les supporters tombent souvent de leur chaise en épluchant les « considérant » qui motivent les interdictions de déplacement préfectorales. Les ultrasmarseillais sont carrément tombés de leur tribune, ce mardi soir, en découvrant les motifs de leur interdiction."

Et la chute est douloureuse !

"Le préfet de police de Paris et le préfet des Hauts-de-Seine évoquent aussi le dernier déplacement des Olympiens, en février 2018, qui avait dégénéré, avec jets de projectiles, fumigènes et dégradations dans les toilettes du Parc des princes. « C'était un test après des années sans déplacement de part et d'autre. Comme ça s'est mal passé, ils ont décidé de ne plus autoriser. 
Leur décision était en réalité prise depuis plus d'un an », assure l'avocat Pierre Barthélemy, spécialisé dans la défense des supporters."



Ces interdictions à répétition éteignent la magie du football en ligue 1. Le supporter 2.0 doit vivre sa passion devant les idiots du canal football club, et plus dans des stades.

Ces décisions incompréhensibles laissent à penser que, pour ces institutions, les supporters représentent un "danger". Les supporters sont pourtant bien des êtres humains, pourvus de raison, d'éducation et surtout de passion.

Les priver d'encourager leur équipe lors de matchs de ce calibre tue le football à petit feu.


Mais utiliser le mot "moqueries" dans un arrêté préfectorale c'est le coup de massue ! 
"Pourquoi, dans ce cas, ajouter cette histoire de moqueries ?  Cela intègre un élément d'actualité pour rendre l'arrêt impossible à attaquer devant le tribunal, explique Pierre Barthélemy. S'ils prenaient le même arrêt tous les ans, au bout d'un moment, leur position serait indéfendable ! »"
Si l'on résume l'avis de M. Barthélemy, il y a plus d'un an les préfectures ont décidé qu'il n'y aurait plus de déplacement marseillais à Paris. Il restait juste à trouver un "motif actuel" pour rester "défendable".

"Les ultras marseillais, eux, s'énervent... et se moquent. « Je suis emmerdé parce que nous, on n'arrête pas de chambrer », se marre, auprès de 20 Minutes, un membre de la Vieille Garde du Commando Ultra, qui a déployé une banderole « 1-3 in your ass Q$G. Congrats United » après l'élimination des Parisiens en Ligue des champions. Plus sérieusement, ce supporter historique du virage sud développe :
« Ça semble délirant et, à ma connaissance, c'est une première. C'est un pas de plus dans cette aseptisation folle du football. Cette idée de tout réprimer, de tout contrôler. Évidemment, il faut bannir la violence, le racisme et l'antisémitisme. Mais si on ne veut pas de banderoles offensives, on va voir du golf, pas du foot ! » "

Tout comme ce membre du CU84, l'association nationale des supporters et Adrien Verrechia se moquent et soulignent que ce serait effectivement une grande première dans les motifs.

La préfecture lyonnaise pourrait s'en inspirer pour interdire les déplacements marseillais la saison prochaine en utilisant le motif "les marseillais ont chanté Jean-Michel Aulaasss, on va la gagner chez toi !"

Les moqueries ne cesseront pas puisqu'elles traduisent une passion et un engagement envers un club. Elles font partie de l'engouement du football et ce depuis que le foot est foot. Ce qu'on comprend c'est que la saison prochaine il y aura un autre motif. Peut-être les nuisances sonores dues à des voix qui portent et un "aux armes" aux décibels trop élevés.

Malgré la déception de ne pas pouvoir faire le déplacement, tout Marseille sera derrière L'OM pour le classico, le cœur bleu et blanc vibrant et chantant si fort qu'on l'entendra jusqu'au Parc des Princesses! 
DROIT AU BUT ET ALLEZ L'OM !

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.

Réagir sur Facebook