OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

#RaytourVersLeFutur Louis et Elamine

Le Samedi 01 Juillet 2017 à 13h20 par Ray Monvier

Bon, vous connaissez le concept, tous les jours (ou pas vraiment), on vous embarque dans notre 2cvLorean, notre voiture sur-équipée full option à ne pas remonter le temps : vitres électro-manuelles, triple motorisation kérosène-jus de betterave-Pastaga, bas de caisse rouillé de série... la grande classe sur OMP !

Se coucher le 30 juin 2017 en se disant que la télé française est d'une pauvreté sans nom, se lever simultanément le 1er juillet 1982 et 1981 respectivement à Marseille et au... Maroc. Ouais je sais, c'est pas possible, mais tu lis une chronique qui n'existerait pas si je prends pas certaines libertés avec le continuum-espace temps, Marty !

Nous avons évoqué hier Lucien Maggio, dans un papier à retrouver ici, qui a "évolué" deux saisons avec l'OM au sortir de la seconde guerre mondiale. Le 1er juillet 1982, à Marseille, voit rejoindre les étoiles Louis de Sainte de Maréville, attaquant qui aura inscrit 73 buts pour les Phocéens entre 1942 et 1947. Un Olympien s'éteint, un autre arrive.

Fnideq, Maroc, 1981. Elamine Erbate vient de pousser ses premiers cris, et bientôt son premier ballon. Cuir qu'il ne taquinera que très peu sous la tunique phocéenne, puisque le milieu de terrain défensif international ne passera qu'une demi-saison à Marseille. Arrivé à l'été 2008, mercaté en janvier 2009. Un Olympien s'éteint... tout court.

Lecteur, ne te plains pas, tu es passé à deux doigts (tu veux pas un whisky d'abord ?) d'un jeu de mot bien sale dans le titre : Elamine Louis. Rien que pour cela, Louis et Elamine, vous méritez bien "l'effet mes rides" du jour.

(Afin de justifier le caractère pas vraiment quotidien de cette rubrique, je dois aussi vous dire qu'on fête aujourd'hui les Thierry, tonton si tu nous lis j'te claque la bise, et nous venons de clore l'épisode #18. Par ailleurs, il fera quelque chose comme 25° sur la belle cité phocéenne avec un vent venu de quelque part dont les rafales pourront atteindre 65 km/h).

  • Sur PMU.fr,


    Misez sur n'importe quel évènement sportif.

Réagir sur Facebook