OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Le Mans 1-2 OM
Une victoire aux forceps

Le Dimanche 13 Septembre 2009 par Zizouten

Pour cette cinquième journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille se déplaçait sur les terres Mancelles, à la recherche d'une victoire qui leurs échappait depuis longtemps sur la pelouse du Mans. Les hommes de Didier Deschamps ont les dents qui rayent le parquet avant ce match, les trois points sont primordiaux pour rester sur un cap positif, il faut gagner avant de recevoir le prestigieux Milan AC au Vélodrome. De plus ce soir, Lucho Gonzàlez foulera le terrain pour la première fois depuis sa fracture à la clavicule, l'Argentin va disputer son premier match officiel sous les couleurs Marseillaises et ce n'est pas trop tôt. Les joueurs de Paulo Duarte feront tout pour mettre au tapis l'OM, Le Mans a besoin de points et de confiance pour ne pas réitérer la même saison que la précédente, Marseille est donc prévenue... Le Mans ne lâchera rien !

Les deux entraîneurs ont l'embarras du choix avant ce match. Passons aux compositions des deux équipes :

Le Mans : Ovono - Corchia, Cerdan, Louvion, Baal – Thomas, Goulon – Le Tallec, Loriot, Lamah - Maïga

Marseille : Mandanda – Bonnart, Diawara, Hilton, Taiwo – Abriel, M'Bia, Cheyrou – Lucho – Brandao, Niang

Première mi-temps : Monsieur Chapron siffle le début du match et c'est parti, Le Tallec frappe une demi volé qui passe au dessus de la barre transversale du but Marseillais (5éme minute). Souleymane Diawara envoie un long ballon sur Brandao, qui le dévie de la poitrine pour Mamadou Niang, le Sénégalais reprend le cuir de volé et ouvre le score pour l'OM (14éme minute). Stéphane M'Bia expédie une frappe puissante des trente mètres, Ovono détourne le ballon avec difficulté (17éme minute). Taye Taiwo frappe à son tour des trente mètres, mais sa frappe passe à coté du but du Mans (19éme minute). Brandao défie ardemment Corchia, il gagne son duel et centre pour Mamadou Niang, l'attaquant olympien manque sa reprise et le ballon passe loin du cadre (30éme minute). Benoît Cheyrou décoche une frappe du droit de vingt cinq mètres des buts, le ballon passe au dessus de la barre transversale (33éme minute). Brandao est à la lutte avec Cerdan, il résiste, puis il élimine Louvion dans la foulée, il frappe du gauche, mais son tir frôle le poteau de la cage du gardien Manceaux (38éme minute). Corchia frappe un corner pour la tête de Le Tallec, le ballon passe pas loin du but de Steve Mandanda (39éme minute). Corchia frappe un coup franc direct, que Steve Mandanda détourne de justesse (44éme minute). L'arbitre siffle la mi-temps, l'OM mène un but à zéro, de bon augure.

Seconde mi-temps : Monsieur Chapron siffle et c'est reparti pour un tour, Le Tallec frappe un coup franc à trente mètres du but de l'OM, le ballon touche le poteau de la cage de Steve Mandanda... Ouf ! (55éme minute). Situé coté droit, Corchia effectue un long centre, Le Tallec récupère le ballon et le remet astucieusement au point de pènalty, Maïga le reprend de manière spectaculaire en exécutant un retourné splendide ! (61éme minute). Mathieu Valbuena remplace Lucho Gonzàlez, auteur d'une prestation banale, mais il est à court de compétition, il va falloir être patient (67éme minute). Benoît Cheyrou tire un long coup franc, Brandao reprend le cuir d'une tête puissante et but ! (70éme minute). Fernando Morientes remplace un Mamadou Niang efficace, une fois de plus (80éme minute). Helstad rentre en jeu à la place de Baal, pour apporté du poids devant, se sera inutile (84éme minute). L'arbitre siffle et c'est fini, l'OM s'impose au Mans. Enfin !

Les hommes dans le match :

Le Mans : Le Tallec a montré de belle chose part moment, il a réalisé de joli prouesse sur le plan technique et avec un peu plus de réussite, il aurait pu donné plus de frissons à la défense Olympienne, mais son manque de régularité dans le jeu lui a fait défaut. Maïga a inscrit un but de toute beauté qui vient récompenser un joueur talentueux et obstiné, ce gamin a tout pour être un bon avant centre de Ligue 1.

Marseille : Taye Taiwo a fait un bon match défensivement, il a colmaté son coté gauche, hier soir il était infranchissable. Fabrice Abriel, Stéphane M'Bia et Benoît Cheyrou ont rendu une copie de très belle facture, les milieux de terrain Marseillais ont complètement étouffé leurs homologues Manceaux, du très bon boulot. A noter aussi la passe décisive de Benoît Cheyrou pour Brandao sur coup franc. Le duo offensif de l'OM a été exemplaire, rien à dire de plus, Brandao et Mamadou Niang sont fait pour s'entendre.

Conclusion : Après un premier quart d'heure ennuyeux, l'OM se réveille sur sa première action qui verra Mamadou Niang ouvrir le score pour la formation phocéenne, la suite fut de qualité, solide et plein de maîtrise, des occasions de buts et pas le moindre frisson dans le dos des défenseurs Marseillais, que du positif. En seconde mi-temps l'OM peinera un peu plus, la faute à une équipe du Mans plus tranchante et qui pèsera plus sur la défense olympienne. Le Mans sera récompenser par le but de Maïga, mais Brandao donnera la victoire quelques minutes plus tard. L'OM lutera jusqu'au bout pour conserver cette victoire, ce ne fut pas facile, mais l'essentiel et fait. Trois points de plus dans l'escarcelle et c'est déjà pas mal.

  • Olympique de Marseille
  • Vous avez besoin de créer un logo ou de concevoir un nouveau design pour des flyers, cartes de visite, dépliants ou enseigne ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de MESELITES, des graphistes à votre écoute pour vos projets.
La rencontre

Le Mans - Marseille

Championnat - Journée 5
Sam 12/09 à 19H00/2009
Feuille de match - Historique