OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#Éphéméride Joyeux anniversaire Fab' !

Le Jeudi 28 Juin 2018 par Casual Mars

Olympique de Marseille

En ce 28 juin, Fabien Barthez fête ses 47 ans. Celui qui restera comme l'un des plus grands gardiens de l'histoire de l'OM, celui qui souleva la Champions League en 1993, aura marqué de son empreinte à tout jamais l'histoire de notre Olympique. Joyeux anniversaire Fabien !



Né le 28 juin 1971, à Lavelanet, la légende Fabien Barthez débuta réellement un soir de mai 1993 face à l'AC Milan. Après des débuts très prometteurs à Toulouse, il fut bombardé titulaire à Marseille et réalisa une première saison complète sous le maillot olympien, où il se retrouva en finale de Ligue des Champions en printemps 1993.

Alors qu'il n'a pas encore 22 ans, il réalisa un match unique face aux partenaires de Marco Van Basten, repoussant ainsi toutes les tentatives du triple ballon d'or tandis que Basilou offrait enfin sa Coupe d'Europe au peuple marseillais.




S'en suivi la nauséabonde affaire VA-OM et le lynchage médiatique envers Tapie et l'OM, l'acharnement des instances françaises envers le club champion d'Europe. Il fut le portier olympien jusqu'au terme de la saison 1994-1995 et une saison en deuxième division. Il se dirigea par la suite vers la principauté de Monaco où il remporta deux titres de champion de France. Fabien Barthez s'imposa dans le même temps en équipe de France et gagna petit à petit une place de titulaire à la veille du Mondial 1998.

Il ne fut pas un gardien comme tous les autres, notamment par ses sorties hors de sa surface, intervenant du pied ou de la tête sans ressentir une quelconque crainte de l'adversaire qui se trouvait en face de lui. Son style fantasque était un modèle pour les jeunes qui l'admirent. Nul doute qu'il aura fortement inspiré Steve Mandanda. Il était considéré comme l'un des meilleurs gardiens au monde en rejoignant le club d'Alex Ferguson, à Manchester United, après un sacre à l'Euro 2000.

Surnommé "Fabulous Fab" par les supporters mancuniens, le public tomba directement amoureux de lui, mais ses quelques sorties hasardeuses lui coutèrent quelques retournements de vestes. Fabien revint à Marseille en 2004 pour confirmer son immense talent.




En équipe de France, il fut mis en concurrence avec Grégory Coupet, le gardien lyonnais sous les ordres du sélectionneur de l'époque, Raymond Domenech, lyonnais lui aussi. Mais Fab' se voit logiquement confier le poste de titulaire pour la coupe du Monde et ainsi eut l'occasion de faire taire les critiques. Avant de mettre un terme à sa carrière, il quitta l'OM en 2006 pour rejoindre le FC Nantes le temps d'une saison où il ne brilla uniquement que lors d'un déplacement au Stade Vélodrome contre l'OM, où il fut exceptionnel.

Au mois d'avril 2007, il est officiellement retraité. Après la nomination de Laurent Blanc au poste de sélectionneur de l'équipe de France en 2010, Fabien Barthez intègra l'encadrement de l'équipe de France en devenant conseiller technique des gardiens.

En décembre 2013, il est nommé directeur général de Luzenac Ariège Pyrénées. Durant la saison, Luzenac gagna son accès à la Ligue 2 qui sera refusé par la DNCG et le CNOSF, Fabien Barthez et l'encadrement du LAP vont tout faire pour obtenir leur place en Ligue 2. Le 1er août 2014, le tribunal administratif de Toulouse autorise la montée du club. Le 8 août 2014, la LFP refuse d'accorder le statut professionnel au club ariégeois en raison d'un stade non conforme aux normes de sécurité et de capacité exigées en Ligue 2. Selon Frédéric Thiriez, président de la LFP à l'époque, le club de Luzenac n'a jamais répondu aux demandes de la Ligue de faire des travaux dans son stade ou de proposer un stade de repli. L'équipe première est dissoute en septembre 2014 et Fabien Barthez, co-dirigeant du club depuis 2012, quitte le projet.

Aujourd'hui, le champion d'Europe 1993 a depuis abandonné peu à peu le monde de ballon rond pour se consacrer à son autre passion : le sport automobile. Une discipline dans laquelle l'intéressé s'investit totalement aujourd'hui. Il déclarait l'an dernier :
« Le sport auto m'intéressait notamment le pilotage mais je ne m'imaginais absolument pas être dedans comme c'est le cas maintenant, dans une écurie avec Olivier Panis. »
C'est d'ailleurs avec son Team Panis-Barthez compétition que ce dernier a participé aux mythiques 24h du Mans en 2016 et au championnat ELMS (European Le Mans Service, ndlr).
« Tout ce que je vis en ce moment, c'était un peu comme la Coupe du monde, c'était très loin dans mon imagination. »

Fabien Barthez restera à jamais une légende à son poste et les marseillais ne pourront garder que de formidables souvenirs de lui. Une fois encore, joyeux anniversaire Fabien !

  • Sur PMU Sport,
    Misez sur n'importe quel évènement sportif.

Réagir sur Facebook