OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#ARCHIVE Le saviez-vous ? 1910-1915

Le Lundi 02 Juillet 2018 par Casual Mars

Olympique de Marseille

Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire de l'Olympique de Marseille, lors de ses premières années d'existence, nous racontons aujourd'hui la suite de ce qu'il s'est passé au début du XXème siècle. Après être revenus sur la genèse de l'Olympique de Marseille et avoir détaillé la période 1899-1905 (lire ici) et la période 1906-1910 (lire ici), aujourd'hui, nous allons vous conter la suite de l'évolution du club phocéen, entre 1910 et 1915.



Pour cette saison 1910-1911, nous retrouvons les mêmes clubs dans le championnat du Littoral. Le 13 novembre 1910, sous un temps pluvieux s'est tenue la rencontre entre l'OM et son pire adversaire de l'époque, le Stade Helvétique. Les Olympiens tiennent tête aux suisses de Marseille, mais un exploit individuel d'Utiger, donne finalement la victoire au Stade Helvétique (3-2). Par la suite, à la surprise générale, le Stade Etoile Bleue va battre l'OM (1-0) au Stade du Four Neuf, lors de la deuxième rencontre. Les Olympiens se reprennent et atomisent l'Union Sportive Marseillaise (0-8 et 9-1), ils prennent ensuite leur revanche sur le Stade Etoile Bleue (victoire 3-1). Le dernier match contre le Stade Helvétique est sans enjeu. Devant 1500 spectateurs, les suisses marseillais battent une fois encore les Olympiens (2-0) et deviennent une nouvelle fois champions du Littoral. Le Stade Helvétique remportera cette fois-ci le championnat de France au détriment du Racing Club de France (Victoire 3-2).

Lors de la saison 1911-1912, le Stade Helvétique, le Stade Etoile Bleue, le Phocée Club, l'ASPTT et l'Olympique de Marseille sont au départ du championnat du Littoral, mais cette fois-ci, sans la participation de l'Union Sportive Marseillaise qui déclara forfait. Le premier match fut contre les l'ASPTT, qui évolue à 10, le score sera sévère et sans appel : 12-0. Sur un terrain plus à une patinoire, l'OM va battre difficilement le Stade Etoile Bleue (2-3). Le Phocée Club ne sera pas en mesure de rivaliser avec les Olympiens (victoire 1-7). A égalité de points avec son coriace adversaire, le Stade Helvétique, la 4ème journée fera office d'une première petite finale. Les suisses de la cité phocéenne s'imposeront une fois encore (défaite 2-1). Lors de la phase retour, l'ASPTT, bon dernier du groupe ne participe pas et déclare forfait. Les Olympiens gagneront contre le Phocée Club (large victoire 10-0) et contre le Stade Etoile Bleue (2-1). Le 11 février 1912, l'OM reçoit le Stade Helvétique, en cas de victoire des joueurs en blanc, ces derniers auraient le même nombre de points que leur adversaire et donc une troisième rencontre devrait se dérouler pour départager les deux clubs. Sur un terrain détrempé, l'Olympique de Marseille s'incline une énième fois, sur le score de 2 buts à 1. Le Stade Helvétique est sacré pour la quatrième fois champion du Littoral.

Au départ de cette saison 1912-1913, un nouveau club vient de se créer. Il y aura au total six clubs de football à prendre part au championnat du Littoral : l'Olympique de Marseille, le Phocée Club, l'ASPTT, Stade Etoile Bleue, le champion en titre le Stade Helvétique et donc le petit nouveau, l'US Gadzarienne. Les quatre premiers joueront les matches retour, les deux derniers seront reversés dans une poule "accession-relégation". Dorénavant le gardien ne pourra toucher le ballon avec ses mains uniquement dans sa surface, au lieu de pouvoir le faire à n'importe quel endroit dans son camp. Pour le premier match de championnat, l'équipe du Phocée Club joue à dix pendant 75 minutes et l'OM l'emporte 2-1. Les Olympiens ne peuvent faire mieux que deux matches nuls contre le Stade Etoile Bleue ainsi que face au Stade Helvétique. Par la suite, les joueurs de l'OM enchaînent enfin les victoires. Un festival de buts face à l'US Gadzarienne (7-0), puis un autre score fleuve face à l'ASPTT (0-4), un troisième match remporté sans encaisser de but contre le S.E.B. (0-3). Pour cette nouvelle confrontation contre le Stade Helvétique, l'affiche "déchaîne les passions" (pour l'époque), 1000 spectateurs assistent à la rencontre bruyamment. Les deux équipes se séparent finalement sur le score de 1-1. Ce match nul permet aux Suisses d'être sacrés encore une fois champions du Littoral. Les Olympiens n'arrivent décidément pas à battre leur rival. Le dernier match contre le Phocée Club verra une large victoire 4-0 des joueurs en blanc, mais une réclamation est portée par le Phocée Club et la Commission du Littoral donnera finalement match perdu aux Olympiens. Le Stade Helvétique sera quant à lui une nouvelle fois champion de France, en battant Rouen après les prolongations (1-0).

Avant le départ de la nouvelle saison 1913-14, l'assemblé générale du Comité du Littoral est houleuse, la liste présentée par M. Le Cesne l'emporte. Le Stade Helvétique, l'Olympique de Marseille, le Stade Etoile Bleue, le Phocée Club, un nouveau venu, le Vélo Sport Hyérois et l'ASPTT s'affronteront dans le championnat du littoral. L'US Gadzienne ne prendra pas part à cette nouvelle saison. Le trésorier du Comité du Littoral disparaît avec la caisse (6000 francs), ce vol provoqua la démission de l'ensemble du bureau et de nouvelles élections ont lieu. Monsieur Miribel devient le nouveau président. Sur le terrain, les trois premiers matches de l'OM sont autant de victoires. Les Olympiens battent l'ASPTT (5-2), puis étrillent le Stade Etoile Bleue (0-6), enchaînent avec un carnage face au Phocée Club (0-8). Mais contre le Stade Helvétique c'est en revanche une nouvelle désillusion, malgré une domination des joueurs en blanc dans le jeu mais ces derniers ne parviennent pas à transformer leurs nombreuses occasions, les Olympiens perdent 2-1. Les footballeurs de l'OM reprendront leur série de victoires contre le Phocée club avec une véritable humiliation (15-1) et contre le Vélo Club Hyérois avec un match remporté difficilement (1-0). L'OM reste classé second, à un point des Suisses. Le 8 février 1914, la rencontre attire une fois encore environ un millier de spectateurs autour du terrain glissant du Stade Helvétique. Le premier but des helvètes sera inscrit après seulement 80 secondes de jeu. Mais l'OM domine une fois encore dans le jeu et cette fois-ci ils mèneront au score jusqu'à la 80e minute (1-2). Mais finalement, Widdington et Scheibenstock donneront la victoire au Stade Helvétique (3-2). Pour la cinquième année consécutive les suisses d Marseille sont sacrés champions du Littoral.

Avant le commencement de cette saison 1914-1915, une période sombre commence, le 2 août 1914 la guerre entre la France et l'Allemagne est déclarée. Beaucoup de sportifs sont appelés sous les drapeaux et dès le 6 août 1914, Marseille perd au front un très grand athlète en la personne de Jean Bouin. Le Comité du Littoral décide de créer un "Tournoi Marseillais" de football qui débutera tardivement en raison du contexte sensible sur le territoire français. Le coup d'envoi de ce Tournoi Marseillais sera donné début janvier et l'organisation d'un second tournoi pour remporter une coupe s'enchaînera ensuite. Le Sporting Club, l'ASPTT, le Sporting Victor Hugo, le Phocée Club et l'Olympique de Marseille, y prennent part. L'incontestable champion du Littoral, le Stade Helvétique ne participe pas à ce tournoi à cause de son inscription trop tardive. A mi-parcours, sans son implacable rival dans la compétition, l'Olympique de Marseille st leader avec seulement un petit point d'avance sur les footballeurs de l'ASPTT. Le 14 février 1915, contre le Sporting Victor Hugo, alors que l'OM est mené sur le score de 1-0, les Olympiens refusent de reprendre la partie sous prétexte que les "Poètes" n'eurent pas fourni le ballon du match. Les spectateurs s'en mêlent, s'énervent, criant au scandale et réclamant le remboursement de leur place. Finalement la partie reprendra et verra la déroute des Olympiens qui sont battus sur le score de 3 à 1. Le 7 mars 1915, la rencontre contre l'ASPTT est déterminante pour le titre de champion du Tournois Marseillais. Les postiers marquent en première mi-temps mais les Olympiens font preuve d'une grand détermination et réussissent à marquer à deux reprises. Grâce à cette victoire 2-1, l'OM remporte le tournoi.

En coupe, il n'y a pas une mais deux équipes de l'OM. Celles-ci survolent leur poule respective. Lors du dernier match de poule contre un jeune club fraîchement créé, le club de Pierre Puget, l'OM bis est obligé de déclarer forfait, afin d'éviter une finale 100% Olympienne. Le 18 avril 1915 a lieu la finale de la Coupe, où l'on assiste à une belle opposition entre l'Olympique de Marseille et le club de Pierre Puget. Le club olympien s'impose après la prolongation, sur le score de 2-0. Ainsi s'achève cette première saison en temps de guerre mondiale.

Dans le prochain opus de notre chronique "Le saviez-vous ?" nous raconterons la suite de l'histoire de l'Olympique de Marseille, durant la première guerre mondiale. DROIT AU BUT ET ALLEZ L'OM !

Source : om4ever.com et om1899.com

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Urban wear made in Marseille

    Né à Marseille en 2001, le label du sud représente la cité phocéenne et son multiculturalisme.

Réagir sur Facebook