#Éphéméride Feliz cumple, Gaby ! - OhaiMe-Passion.com

OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

#Éphéméride Feliz cumple, Gaby !

Le Jeudi 19 Avril 2018 à 12:40 par Casual Mars

Olympique de Marseille

En ce 19 avril, l'ancien international argentin passé par l'OM entre 2009 et 2011, champion de France et vainqueur de deux Coupes de la Ligue, sous les ordres de Didier Deschamps, fête aujourd'hui ses 40 ans. Feliz cumpleãnos, Gabriel !

Malgré son visage angélique et séducteur Gabriel Heinze était loin d'être un tendre sur les pelouses, non pas qu'il était un gros bourrin sorti d'un pré à boeufs, mais il connaissait bien les ficelles du métier de défenseur. "Gaby" avait le don de retourner ses adversaires comme des crêpes et il savait abuser l'arbitre avec malice, d'ailleurs ce sont souvent les attaquants qui étaient sanctionnés, dommage pour eux. Le natif de Crespo était donc un défenseur plein de grinta, rusé, rugueux mais également doté d'une technique irréprochable comme tout bon joueur Argentin qui se respecte : sa relance était soignée et ses gestes défensifs pleins de maîtrise.

L'argentin a commencé à apprendre tout cela au Newell's Old Boys où il évolua lors de la saison 1996-1997, mais il ne joua pas énormément de matches (8 rencontres disputées sous les couleurs du club argentin), il fut ensuite recruté par le Real Valladolid qui le mit à maturation durant la saison 1997-1998. Dans la foulée il fut prêté par le club espagnol au Sporting Portugal afin de s'aguerrir un peu, il n'y joua que cinq matches (il marquera un but) lors de la saison 1998-1999 avant de retourner en Espagne. Sa carrière prit enfin son envol au retour de ce prêt, il finit par s'imposer au Real Valladolid, mais la saison suivante fut la plus aboutie. Au final il resta deux saisons en Espagne 1999-2001 et il y disputa 54 matches pour un but inscrit. A l'issue de sa dernière saison réussie sous les couleurs du Real Valladolid, beaucoup de clubs toquèrent à la porte du club espagnol pour se renseigner sur le défenseur argentin et parmi cette foultitude de prétendants, un club émergea : le PSG, le club parisien était alors entraîné à cette époque par Luis Fernandez. Ce dernier a eu le nez creux en allant dénicher Gabriel Heinze en Espagne, alors qu'il n'était encore qu'un illustre inconnu. 

"Gaby" Heinze arriva donc à Paris en 2001. À l'issue de ses deux premières saisons, l'argentin récolta 20 cartons jaunes et 2 cartons rouges, son engagement sans retenue lui joua parfois des tours, mais ce n'était pas pour faire mal, c'était plus pour impressionner son adversaire direct, il n'était pas là pour briser des jambes, mais pour montrer toute sa fougue. Il quitta Paris après trois saisons pleines, 2001-2004 (109 matchs joués et 4 buts marqués).

Alex Ferguson accueilla à Manchester United le défenseur argentin, le montant du transfert fut de 10 millions d'euros, une belle somme pour un très bon défenseur. Gabriel Heinze débuta fort sous son nouveau maillot, il marqua dès son premier match contre Bolton. Il réalisa un très bon premier exercice et lors de cette saison 2004-2005, il fut élu joueur de l'année par les supporters mancuniens (Prix Sir Matt Busby), pas mal pour un début. Même si Manchester United gagna la Coupe de la League la saison suivante, 2005-2006, fut terrible pour Gabriel Heinze, une grave blessure (ligaments croisés), l'éloigna des terrains pendant 7 mois. 2006-2007 se déroula mieux, un titre de Champion d'Angleterre vint grossir un palmarès qui avait déjà belle allure. Petite ombre au tableau, une finale de Cup perdue contre Arsenal, sans en jouer la moindre minute, le gaucher étant blessé il ne put disputer ce match capital. La saison suivante Alex Ferguson ne fit plus de l'argentin un titulaire indiscutable, il préfèrait Patrice Evra à Gabriel Heinze. Le Français s'imposa dans l'équipe-type en milieu de saison 2006-2007. Ce fait donna des envies de départ à Heinze. Au final, il joua 82 matches sous les couleurs mancuniennes et il y inscrivit 4 buts.

Il quitta la Premier League pour retourner en Espagne, pays de ces premiers amours footballistiques en Europe et signa au Réal Madrid, le club espagnol versa la somme de 12 millions d'euros pour acquérir l'international argentin. Lors de cette première saison madrilène, 2007-2008, il ne joua pas régulièrement à cause de blessures à répétition, il gagna la Supercoupe d'Espagne et le championnat d'Espagne malgré ses pépins physiques. Lors de la période suivante, 2008-2009 il connut une saison difficile à l'image du Réal Madrid qui finit dauphin d'un FC Barcelone qui marcha sur l'eau toute la saison, le club espagnol fut aussi éliminé en huitièmes de finale de Ligue des Champions (pour la quatrième fois d'affilée). Florentino Perez revint au club et il décida de remettre en place sa politique des Galactiques. Heinze en fit les frais, il se retrouva à l'écart du groupe, cet état de fait le poussa à partir. Finalement, le défenseur argentin disputa 60 matches et inscrivit 3 buts sous les couleurs du Réal Madrid. 

Il choisit donc l'Olympique de Marseille comme future étape. À trente et un ans, il décida d'aller dans un club ambitieux, qui jouait aussi la Ligue des Champions, tout cela pouvait lui permettre de briller, car si l'argentin brillait, il garderait sa place en équipe nationale, car la Coupe du Monde approchait et il n'avait pas envie de louper le coche. L'OM lui proposait, par l'intermédiaire de Didier Deschamps, un projet ambitieux qui pouvait lui apporter quelques titres de plus. Pendant deux saisons il porta le maillot Olympien.

Le 8 août 2009, Heinze participa à son premier match sous ses nouvelles couleurs contre Grenoble en tant que titulaire (2-0). Le 15 septembre suivant, il marqua son premier but avec l'OM contre le Milan AC. Le 22 octobre suivant, il marqua un but décisif permettant à l'OM de battre Zurich (1-0) en Ligue des champions. Le 20 novembre, il marqua le seul but de la rencontre lors de l'opposition face à son ancien club parisien (1-0). Toute la saison, Gabriel Heinze fit partie des leaders de l'équipe, que ce soit défensivement ou offensivement, avec six buts inscrits toutes compétitions confondues (quatre en championnat et deux en Ligue des champions), dont un coup franc de 25 mètres le 5 mai face au Stade Rennais lors de la 36e journée. Ce match remporté 3-1 offrit le titre de champion de Ligue 1 à l'OM et constitua le 3e titre national majeur pour Gabriel Heinze. Il remporta également le Coupe de la Ligue 2010.

Après une bonne saison 2010-2011 qui voit l'OM terminer deuxième de Ligue 1 et remporter la Coupe de la Ligue pour la seconde année consécutive, il annonça lors d'une conférence de presse le 27 mai 2011 qu'il quittait le club phocéen à l'issue de la saison, à un an du terme de son contrat.

En juillet 2011, à 33 ans, il signa librement un contrat d'un an plus une seconde année en option en faveur de l'AS Rome, afin de découvrir un nouveau championnat. Il prit part à 32 rencontres toutes compétitions confondues avant d'être libéré par le club italien au début du mois d'août 2012, n'entrant pas dans les plans du nouvel entraîneur. N'entrant pas dans les plans de Zdeněk Zeman, Heinze décida de renter chez les Newell's Old Boys. Le 11 août 2012, Heinze s'engagea en faveur de son club formateur. Après deux saisons et de nombreuses blessures, Gabriel Heinze annonça sa retraite sportive, après une riche carrière et de nombreux titres.

Gabriel Heinze eut aussi une carrière internationale de tout premier plan, 72 sélections et 3 buts marqués, avec deux finales de la Copa América (2004 et 2007). Il compta aussi 6 sélections et 1 but inscrit avec l'équipe d'Argentine qui remporta les Jeux Olympiques en 2004, contre le Paraguay 1-0.

Il est désormais entraîneur du CA Vélez Sarsfield, depuis 2017. Une fois encore, joyeux anniversaire, Gabriel !

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Urban wear made in Marseille

    Né à Marseille en 2001, le label du sud représente la cité phocéenne et son multiculturalisme.

Réagir sur Facebook