OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

Contrôle anti-dopage deux jours avant une demi-finale !

Le Mardi 01 Mai 2018 à 22h40 par Casual Mars

Olympique de Marseille

RMC SPORT nous informe ce soir qu'un contrôle anti-dopage inopiné a été mené par l'AFLD ce mardi après-midi, à la Commanderie, deux jours avant la demi-finale retour d'Europa League en Autriche. À croire qu'ils ont tous décidé de perturber la concentration du groupe olympien.

Le staff et les joueurs olympiens ont eu la désagréable surprise, ce mardi après-midi, de voir débarquer au centre d'entrainement marseillais un médecin de l'Agence Française de Lutte contre le Dopage, pour un contrôle inopiné. Comme si le staff marseillais avait quelque chose à se reprocher. Le timing a étonné et agacé l'ensemble de l'Olympique de Marseille. Cette intervention ne s'agissait pas d'une opération commandée par l'UEFA, car des contrôles anti-dopage ont déjà lieu fréquemment après les rencontres.

Un organisme français serait selon toute vraisemblance derrière ce contrôle anti-dopage ! Cela a forcément créé un peu de suspicion dans les rangs olympiens, certains se demandant légitimement qui pouvait avoir planifié ce passage de l'AFLD à la Commanderie, seulement dux jours avant la confrontation face au Red Bull Salzburg. Un.e membre de la LFP peut-être ? Ou de la FFF ? Voire Jean-Michel Aulas ? En tout cas cette intervention inopinée est étrange.

La préparation des marseillais a été du coup un peu perturbée. Cela a fortement déplu à Rudi Garcia et son staff. Au final, la séance d'entraînement du jour a dû être décalée d'une heure et demi, car les prélèvements effectués ont été à la fois urinaires et sanguins.

Espérons qu'il n'y ait pas d'autres mauvaises surprises demain ou dans la journée de jeudi, hormis l'audience en appel au siège de la Fédération Française de Football (lire ici).

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.

Réagir sur Facebook