OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

#OMSMC Bonne nouvelle pour Rudi Garcia !

Le Jeudi 17 Novembre 2016 à 11h30 par Jey

L'entraîneur marseillais pourra de toute évidence compter sur le retour de Bafé Gomis et William Vainqueur ! L'attaquant olympien portera le brassard de capitaine.

L'influence de Gomis va aussi au-delà du terrain. Rudi Garcia veut en faire son capitaine et il lui avait d'ailleurs confié le brassard pour son premier match après sa nomination, face au Paris-SG (0-0), avant de le faire tourner ensuite (Diarra, Fanni, Rolando). Le buteur n'est pas très à l'aise avec cette histoire de capitanat. Il ne veut pas donner l'impression de passer ­au-dessus de Lassana Diarra. Face à Caen, la question ne se posera pas : le milieu défensif est suspendu et Gomis devrait logiquement être capitaine pour la deuxième fois de l'ère Garcia.

Son absence à Montpellier avait pesé comme il pèse lui-même sur les défenses de Ligue 1 depuis le début de la saison. En cette première partie de saison, l'OM a bien besoin de Bafétimbi Gomis. Le joueur, qui s'entraînait à part du groupe, a repris en partie l'entraînement collectif, hier, au Centre RLD. On verra s'il participe à l'intégralité de l'une ou des deux séances prévues ce jeudi, alors que le staff ne veut pas se précipiter. Les nouvelles sont rassurantes, suffisamment pour penser qu'il sera apte contre Caen (dimanche à 17h00).

En revanche, la blessure d'Henri Bedimo, opéré du ménisque cette semaine, obligera l'entraîneur marseillais à bricoler au poste de latéral gauche. Garcia a testé plusieurs solutions et semble encore hésiter entre Karim Rekik et Matheus Doria, voire Tomas Hubocan, qui était ces derniers jours avec la Slovaquie. Après la faillite défensive à Montpellier, l'urgence, pour le technicien nommé fin octobre, est maintenant de gagner son premier match avec l'OM.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook