OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

OM 5-1 Depor : Les réactions

Le Mercredi 24 Août 2005 à 00h05 par willyz85

Fernandez :
"Avec les joueurs, je dédie ce match au Vélodrome, qui a retrouvé sa magie. A la mi-temps, j'ai dit aux joueurs, pour lesquels j'ai une pensée après ces jours difficiles, que tout pouvait arriver, surtout ici. Il fallait garder le même état d'esprit, nous avons maintenu notre volonté d'aller de l'avant, tout en restant compact défensivement, agressifs au marquage. Nous avons provoqué notre réussite. Et Robert Louis-Dreyfus m'a dit qu'il était très content !"


Caparros :
"Les arbitres se sont comportés de manière scandaleuse après la pause, changeant leur comportement de façon phénoménale. On a de la chance que le match soit arrivé à son terme, grâce au comportement de mes joueurs... Cela dit, bravo à Marseille. Mais nous avons été victimes d'une véritable persécution".


Niang :
"Tout le groupe a travaillé ensemble, on voulait offrir du spectacle. On s'est dit qu'il fallait pousser et qu'ils allaient craquer. La dernière soirée du même type que j'ai vécue, c'est avec Strasbourg en finale de la Coupe de la Ligue. J'ai signé ici pour vivre des moments comme ceux-là, je ne suis pas déçu".


Delfim :
"Après un match comme ça, il faut être optimiste mais aussi se calmer un peu car on a un match important samedi contre Ajaccio. C'est maintenant notre priorité. Personnellement, je viens de jouer au Vélodrome 40 mois après et ça a été énorme. Je veux continuer à travailler comme ça pour gagner des choses avec l'OM. Les progrès sont là et je me suis bien senti. L'équipe a fait un match extraordinaire, il ne faut garder que le positif. Il faut rectifier nos lacunes et on pourra être plus performant à chaque match".


Ribéry :
"Je suis bien dans ma tête mais je pense encore à cette expulsion qui est assez sévère. J'étais dans les loges et j'étais fou à partir du moment où on a marqué le deuxième but. Quand on a marqué le troisième, on savait qu'il restait du temps et qu'ils avaient un joueur en moins après la deuxième expulsion. Ils n'avaient plus d'attaquants, n'avaient plus le ballon et ils le relançaient à chaque fois sur nous ce qui a mis une pression supplémentaire. Après, j'étais heureux pour tout le monde, pour les supporters. Il faut faire attention, ne pas se relâcher et reprendre l'entraînement dès demain. L'important sera de prendre les trois points contre Ajaccio".


Carrasso :
"On se fait remonter à un partout et après, c'est indescriptible. Tout s'enchaîne. A 3-1, on y croit mais ça devient un match haché avec toutes ces bousculades. Et puis à 5-1, on est ailleurs. C'est vraiment un stade magique et ça me rappelle des souvenirs lorsque j'étais plus jeune. Cette fois, j'étais sur le terrain et c'est énorme. Tout le monde s'est battu et on a eu le soutien de tout le monde. Sur des victoires comme ça, c'est beaucoup plus facile de récupérer car on est mieux dans la tête. On a fourni énormément d'efforts physiques et psychologiques. Il va falloir bien récupérer. Mais ces soirée de Coupe d'Europe au Vélodrome à Marseille, ça reste spécial".


Oruma :
"On attendait que ça mais maintenant c'est fini et il a faut se pencher sur le match de championnat samedi. Quand le stade est comme ça, c'est impressionnant quand même, je n'ai jamais vu ça. Ils nous ont soutenu du début à la fin. Ca me donne envie de donner plus et de me battre jusqu'au bout. C'est incroyable, un moment formidable".

  • Olympique de Marseille
  • Vous avez besoin de créer un logo ou de concevoir un nouveau design pour des flyers, cartes de visite, dépliants ou enseigne ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de MESELITES, des graphistes à votre écoute pour vos projets.

Les autres brèves

Page 469 sur 478 (9549 brèves) Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 468, 469, 470 ... 476, 477, 478  Suivante
Page 469 sur 478 (9549 brèves) Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 468, 469, 470 ... 476, 477, 478  Suivante