Aulas et sa paranoïa - OhaiMe-Passion.com

OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

Aulas et sa paranoïa

Le Samedi 05 Mai 2018 à 16:25 par Tispro

Olympique de Marseille

Il est possible de résumer ces dernières semaines d'Europa League au travers de ce chant. De celui-ci, il en existe plusieurs versions, la première qui a été entendue pour la première fois lors du déplacement des supporters marseillais à Leipzig - qui sont restés dans un bar, car interdit d'accéder au stade - est une version plutôt soft, pas d'injures, on prévient juste Jean-Michel Aulas qu'on arrive la gagner chez lui. Une deuxième version est sorti pendant le match aller contre Salzbourg qui insulte Aulas et qui le prévient que les Marseillais ont l'intention de « tout casser chez lui ». 

Pour le moment, il n'y a rien d'extraordinaire, des chants provocateurs ou injurieux font le folklore du football depuis des décennies. Et pourtant, les lyonnaises ont décidé de se faire passer pour des victimes, pour des vierges effarouchées. 

En effet, Aulas a décidé de porter plainte pour "provocation au délit de destructions". La situation est bien réelle, Aulas la pleureuse a bel et bien décidé de saisir le Tribunal de grande instance pour un chant, un chant. Nous sommes donc dans un pays où l'ont peut porter plainte contre un chant dans un stade de football. Nous le savons et ce ne sont pas les faux encouragements de sa part qui vont nous donner tort, que le président du FC Lyon ne souhaitait pas que l'OM joue la finale dans son stade. Les Lyonnais se sont, pendant deux ans, vantés d'héberger la finale de l'Europa League, il va maintenant falloir assumer, nous arrivons chez eux et, le temps d'un match, leur stade sera marseillais. 

Le ridicule du communiqué publié par le FC Lyon ne s'arrête pas là puisqu'il vise également Benjamin Mendy, ancien joueur de l'OM et évoluant aujourd'hui à Manchester City et qui a l'habitude de soutenir notre club sur les réseaux sociaux. Jeudi dernier il a publié une vidéo dans laquelle il reprend le fameux chant. 

Le problème de la situation est ici, tout le monde, même les Lyonnais savent à quel point ce qu'ils sont en train de faire est puéril, ils ne se respectent pas eux-mêmes, mais comme c'est Lyon, personne ne dit rien et on les laisse faire. La France du football est au courant du contrôle de ce club et de son président sur les instances et toute la France est au courant des agissements d'Aulas qui a déjà eu des échanges violents avec tous les derniers présidents marseillais et une grande majorité des présidents de Ligue 1. Chaque fois lui ou son club sont au milieu des histoires, il faudra un jour se poster les bonnes questions. 
Maintenant, quant aux dégradations, ne nous voilons pas la face, le contexte est parfait pour qu'il y ait des débordements. Les Marseillais vont jouer une finale à Lyon chez le principal rival de ces dernières années, nous serons situés dans la tribune des Bad Gones, plus gros groupe à tendances ultras' de Lyon. Nous jouons contre l'Atletico Madrid, club dont les ultras sont plutôt reconnus et qui ont une rivalité avec ceux du Real Madrid, eux-mêmes affiliés aux Lyonnais. Les dirigeants club madrilène ont même annoncé qu'ils auraient préféré affronter le RB Salzbourg, non pas pour une question sportive, mais pour une question de comportement des supporteurs. 

Bien évidemment que les débordements auront lieu, nous le savons et Aulas le sait et en grand manipulateur qu'il est, il a déjà commencé à préparer le terrain pour que l'OM soit sanctionné au maximum tout en récupérant un maximum d'argent pour son club. Maintenant, la question est de savoir si les autorités compétentes vont bien comprendre la situation, ce qu'il se passera en marge de la finale du 16 mai prochain n'aura rien à voir avec ce chant qui est, certes, provocateur, mais qui ne sera aucunement responsable des futurs évènements.

Cependant, les instances nous ont encore montré leurs préférences lors de la dernière Commission de Discipline, nous ne serons pas épargnés notamment par l'UEFA qui nous a dans son viseur depuis les affrontements à Bilbao.

Dans tous les cas, vu la pression mise par le FC Lyon, nous ne pourrons échapper à des sanctions, alors, profitez, nous sommes en finale, pendant 90 minutes on sera chez nous, dans leur stade, donnez tout ce que vous avez pour, qu'enfin, nous gagnons cette C3. Et si vous serez présents à Lyon, n'oubliez pas vos stickers. Allez l'OM ! 

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Urban wear made in Marseille

    Né à Marseille en 2001, le label du sud représente la cité phocéenne et son multiculturalisme.

Réagir sur Facebook