OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

#Répression Thierry Aldebert: « les groupes ont pris conscience des conséquences sportives »

Le Mercredi 03 Octobre 2018 à 13:00 par Casual Mars

Olympique de Marseille

Thierry Aldebert, ancien gendarme et directeur de la sécurité et de la sûreté du club olympien depuis janvier 2017 estime que l'absence de fumigènes dans les travées du Stade Vélodrome est due à une prise de conscience des associations de supporters. Oui, mais pas seulement...

Avant de rejoindre l'Olympique de Marseille, Thierry Aldebert, 42 ans, originaire de Manosque, était lieutenant-colonel de gendarmerie et commandant du District de Montpellier. Auparavant, il a été pendant 10 ans officier supérieur au sein du GIGN, chef de l'unité de renseignements en charge de la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme, ainsi qu'au sein de l'EPIGN, chef des missions de sécurité-protection en France et en zones de combats à l'étranger. Il est diplômé de l'école militaire de Saint-Cyr (non non, pas Saint-Cyr-sur-Mer dans le Var). Il vient d'obtenir son Master Exécutif à HEC. Il est Chevalier dans l'Ordre National du Mérite, titulaire de la Croix de la valeur militaire et plusieurs fois décoré pour actes de courage et de dévouement.

Dans une interview accordée à La Provence, ce dernier déclare :
« Effectivement, il n'y a eu aucun pot de fumée et autres torches. Je ne sais pas si c'est une victoire, je préfère parler de prise de conscience collective. Au-delà des amendes, les groupes ont pris conscience des conséquences sportives sur le club. On ne peut pas aimer un club, vivre sa passion toutes les semaines en se déplaçant partout en France et en Europe pour qu'au final ce comportement soit une nuisance. Les groupes l'ont compris avec les sanctions malheureuses de l'UEFA. La saison dernière a été fabuleuse, effervescente, bouillonnante, mais bouillonnante avec un stade en feu au sens propre comme au figuré. L'UEFA n'a pas plaisanté. On a sans doute pâti du fait que la commission de discipline s'est réunie pour juger plusieurs matches (Leipzig, la double confrontation contre Salzbourg et la finale contre l'Atlético de Madrid, ndlr). Mais la finale a été l'aboutissement négatif ultime du point de vue de l'UEFA, l'OM était dans tous les esprits... »

Alors, petite rectification. Pour rappel, dès cette saison, si un supporter qui craque une torche ou un pot de fumée est identifié, il sera poursuivi par l'OM, son abonnement sera désactivé et le club de supporters auquel il appartient recevra une amende. Tout ceci en plus du fait qu'il encourera une peine d'interdiction de stade, peut-être accompagnée d'une amende et s'il est effectivement interdit de stade, alors il devra aller pointer au commissariat durant chaque match de son équipe, comme s'il était un dangereux criminel.

Alors oui, les associations ont effectivement pris conscience des conséquences sportives pour le club, mais cette répression excessive et injustifiée a également contribué fortement à la dissuasion. Car chacun de ses ultra-amoureux de l'Olympique de Marseille est avant tout un citoyen avec un travail et parfois une vie de famille. Puis le risque de pénaliser son groupe de supporters est trop important.

Nous le rappelons aujourd'hui, comme hier et avant-hier, comme nous le ferons encore demain et les jours suivants, les fumigènes ne sont absolument pas dangereux. La LFP voit les supporters ultras comme des voyous (un point commun avec certains politiciens racistes du Rassemblement National, tiens donc ?) et l'utilisation des fumigènes est une bonne excuse pour racketter les clubs et les supporters, à coups de fortes amendes injustifiées.

La question qui se pose désormais c'est celle de savoir quelle sera la prochaine obsession de la Ligue de Football Professionnel ? Certaines paroles de chants de supporters ? Les drapeaux et étendards ? Ou peut-être tout simplement les supporters debout ? Comment la LFP va pouvoir poursuivre son racket désormais ?

En tout cas cette Ligue est une mafia, gérée par des incompétents qui n'y comprennent rien au football et encore moins au monde des supporters ultras. Une mafia au même titre que la fédération européenne de football.

Liberté pour les ultras !

  • Olympique de Marseille
  • Vous avez besoin de créer un logo ou de concevoir un nouveau design pour des flyers, cartes de visite, dépliants ou enseigne ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de MESELITES, des graphistes à votre écoute pour vos projets.

Les autres brèves

Page 5 sur 439 (8775 brèves) Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 437, 438, 439  Suivante
Page 5 sur 439 (8775 brèves) Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 437, 438, 439  Suivante