OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

#UEFA Tout est bon pour faire du pognon !

Le Jeudi 06 Septembre 2018 à 19:00 par Tispro

Olympique de Marseille

L'Union Européenne et sa branche chargée du copyright européen va voter une loi pour l'interdiction des photos et vidéos dans les stades.

Si l'on se limite à voir cette information sous cet angle, cela parait être une idée géniale pour lutter contre les mastres en virages qui n'ont toujours pas compris qu'on ne va pas au stade pour prendre des photos, les souvenirs c'est dans la tête, les amis n'avaient qu'à être au stade, ils n'ont pas à vivre par procuration les virages, c'est comme ça, aucun argument n'est recevable, les groupes de supporters font loi dans les virages, dès lors que vous avez pris une adhésion dans une des associations de supporters, respectez ce que vous demande le capo de votre groupe. De toute manière, ceux qui ne comprennent pas cela n'ont rien à y faire. 

Cependant, cette loi ne vise pas l'interdiction du téléphone portable mais le partage des fichiers multimédias sur les différents réseaux : Facebook, Twitter, Instagram et Youtube en ligne de mire. Le but étant de "protéger" les droits d'auteurs qui sont répartis entre les diffuseurs, les ligues de football et les clubs. Cette loi aurait donc pour but de créer un algorithme capable de détecter les contenus liés au matches de football et pourrait les supprimer.

Le but de tout ça ? Permettre aux « associations mafieuses » qui gèrent le football moderne de garder leur monopole et de se faire encore plus de pognon. En effet, grâce à cette loi, plus de vidéos de buts, de photos des tifos (prises en tribunes latérales), plus de “Live facebook”, Periscope ou Instagram. Si le consommateur veut avoir accès au contenu, il devrait payer, parce que oui, aujourd'hui le football est devenu un hobby relativement onéreux quand on voit le prix des bouquets télé, des sites internets ou mêmes des journaux.

Les instances du football montrent encore une fois leur puissance, elles sont capables de lobbying et de faire suffisamment de pression sur l'Union Européenne uniquement pour assouvir leur soif d'argent.

Encore plus que jamais, NON AU FOOT BUSINESS, UEFA MAFIA !

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Urban wear made in Marseille

    Né à Marseille en 2001, le label du sud représente la cité phocéenne et son multiculturalisme.