OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

OM TOUR : le compte rendu

Le Jeudi 04 Avril 2019 à 17:20 par Elones

Olympique de Marseille


Cette semaine le Vélodrome ouvrait ses portes pour la présentation de son OM TOUR. Une visite qui donne au Vélodrome une allure de petit musée, voici le compte rendu de cette expérience.

Evidemment, le moment est très mal choisi et la priorité actuelle est loin d'être la construction d'une « fan expérience ». Il y a plus à construire au sein de l'équipe et à montrer sur le terrain qu'à exposer cette saison.
Malgré tout, l'idée est intéressante et surtout lucrative. En effet, il faut rentabiliser l'obtention de l'exploitation du Vélodrome. Il y a tant à dire sur l'Olympique de Marseille, son histoire fait pâlir tous les clubs français. D'autant plus que donner l'occasion aux supporters de voir ou de revoir la coupe aux grandes oreilles redonne un peu de baume au cœur dans cette saison sombre.










A l'image de tout ce qu'ont entrepris les dirigeants depuis leur arrivé : beaucoup de communication, bien trop de blabla et des résultats médiocres, les supporters s'attendaient à une mascarade enroulée dans un beau ruban. Et pourtant il semblerait que L'OM TOUR réussisse (ou presque) son pari.

L'OM, ce club magique à l'histoire légendaire ! L'âme bleue et blanche de l'OM vit entre les murs du vélodrome. 

Olympique de Marseille

Tellement de saisons qui rappellent les grands moments de frissons, de joueurs d'exception, de dirigeants mythiques, d'entraîneurs et de staffs iconiques, de pleurs, de cris, de joie, de chants, d'applaudissements.

Olympique de Marseille


Et bien sûr l'histoire de son 12ème hOMme, celui qui a rendu tout cela possible en usant de sa voix, de son temps toujours avec ferveur et passion. 
Tant d'écharpes différentes et magnifiques flottants à travers le stade, de Tifo incroyables et mémorables, de magie pyrotechnique, de confettis. Leurs chants historiques, comme plus récents qui ont fait et font toujours vibrer le volcanique vélodrome et bien des stades européens. Les étendards des différents groupes de supporters, le son des tambours, les voix des capos légendaires ... Voir le vélodrome s'embraser, quelle fierté, quelle histoire sans fin à raconter.

Olympique de Marseille

Le supporter est évidemment utilisé à des fins commerciales le but étant de faire du Vélodrome un lieu touristique. Il n'est donc pas surprenant pour un amoureux de l'OM de ne pas se retrouver dans ce TOUR ou d'être en désaccord avec certaines parties. L'image de marque de l'Olympique de Marseille que crée JHE est loin de la vision et de la ferveur d'un supporter. Oui, d'autres images auraient pu être mises en avant, des personnages légendaires auraient mérité plus d'attention, et il ne faut pas s'attendre à une compréhension parfaite de la culture ultra marseillaise... Mais dans l'ensemble ce tour met en avant la culture et l'histoire de l'OM.

Olympique de Marseille


Qui dit JHE dit forcément grosses boulettes. Cet OM TOUR a donc malheureusement un arrière goût du jeu des 7 erreurs et elles sont très faciles à trouver.

On peut y trouver un mur rempli d'écharpes aux couleurs de nos adversaires, de matchs qu'on préférerait parfois oublier comme celle de la finale de l'Europa contre l'Atletico Madrid ou encore celle de la réception de la Lazio. Sans parler des infâmes « #OMNextGeneration » ou « #OMALAFOLIE ». Loin, très loin des magnifiques écharpes arborées fièrement par les supporters olympiens lors des matchs de l'Olympique de Marseille.

Olympique de Marseille

Un des plus gros points d'interrogation reste le mur de maillots. Dans l'irrespect le plus total, on a le droit d'essayer d'admirer des maillots suspendus sur des cintres. Comme pour afficher le dégoût d'un trésor qu'on ne prend même pas la peine de mettre sous vitrine.

Olympique de Marseille

Lors de la présentation des entraîneurs, il est possible de voir (et ça il fallait quand même oser le faire), la description de Rudi Calimero Garcia prendre plus de place que celle de Didier Deschamps ou de Raymond Goethals. Celui qui est connu sur tweeter sous le hashtag #GarciaDemission semble avoir plus d'importance aux yeux des dirigeants que les icônes qui ont marqué l'histoire du club.

Un écran avec un Franck McCourt grandeur nature vous permettra de croire que vous avez la chance d'échanger avec celui qui se prononce et daigne honorer le vélodrome de sa présence tous les 36 du mois.

Le clou du spectacle, les murs de la fin du couloir d'entrée des joueurs remplis de phrases (qu'on pourrait croire avoir été écrites par des élèves de CE2) : on peut y voir « Welcome to Hell », « Tremble », « Préparez-vous à souffrir » ou encore « Bienvenue chez les fous ». Des mots mal choisis, qui font honte à l'histoire du club.

Olympique de Marseille

En espérant que la plupart de ces erreurs seront rapidement corrigées et qu'elles ne sont dûes qu'à une mise en place pas encore tout à fait au point. Pour vivre l'expérience OM TOUR il faudra se rendre au Vélodrome les mercredis, vendredis, samedis et dimanches hors vacances scolaires. Le moment pour chacun de revivre des souvenirs et de se faire son propre avis sur le sujet.

DROIT AU BUT ET ALLEZ L'OM ! 

  • Olympique de Marseille
  • Vous avez besoin de créer un logo ou de concevoir un nouveau design pour des flyers, cartes de visite, dépliants ou enseigne ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de MESELITES, des graphistes à votre écoute pour vos projets.

Les autres brèves